• Visite des postes isolés de Réam et Lem Dam, situés sur la côte ouest du Cambodge.
      La station balnéaire de Réam abrite un poste de supplétifs et une base de la Marine. Les familles arrivent ici à s'aménager une petite place à l'heure du repos.
    • Date : Décembre 1952
    • Lieu : Cambodge / Réam / Lem Dam
    • Photographe : Bouvet Robert
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : CA-52-184-R05
    • Visite des postes isolés de Réam et Lem Dam, situés sur la côte ouest du Cambodge.
      La station balnéaire de Réam abrite un poste de supplétifs et une base de la Marine.
    • Date : Décembre 1952
    • Lieu : Cambodge / Réam / Lem Dam
    • Photographe : Bouvet Robert
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : CA-52-184-R08
    • Visite des postes isolés de Réam et Lem Dam, situés sur la côte ouest du Cambodge.
      Le point de ravitaillement en eau dans le village de Réam.
    • Date : Décembre 1952
    • Lieu : Cambodge / Réam / Lem Dam
    • Photographe : Bouvet Robert
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : CA-52-184-R11
    • Visite des postes isolés de Réam et Lem Dam, situés sur la côte ouest du Cambodge.
      Au café du village de Réam.
    • Date : Décembre 1952
    • Lieu : Cambodge / Réam / Lem Dam
    • Photographe : Bouvet Robert
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : CA-52-184-R13
    • Visite des postes isolés de Réam et Lem Dam, situés sur la côte ouest du Cambodge.
      Femme cambodgienne drapée dans son "Kra ma", le foulard traditionel khmer (à carreaux rouges et blancs) aux utilisations multiples (foulard, pagne, ceinture, panier, turban, pansement de fortune, natte etc.) et dont le port reste très répandu parmi les soldats de l'ARK (Armée Royale Khmère).
    • Date : Décembre 1952
    • Lieu : Cambodge / Réam / Lem Dam
    • Photographe : Bouvet Robert
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : CA-52-184-R14
    • Visite des postes isolés de Réam et Lem Dam, situés sur la côte ouest du Cambodge.
      A cent kilomètres au nord de Réam, face à la pointe Nord de l'île de Koh-Kong et près de l'îlot Cône a été construit le poste de Lem Dam. Une solide enceinte s'y élève et des baraquements préfabriqués en tôle ont été édifiés ; un appontement a été bâti permettant l'accostage de petites unités de la Marine. Pour parer au manque d'eau douce, un purificateur d'eau de mer à gros débit a été installé et trois grosses citernes ont été amenées par flottage et remorquage.
    • Date : Décembre 1952
    • Lieu : Cambodge / Réam / Lem Dam
    • Photographe : Bouvet Robert
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : CA-52-184-R16
    • Visite des postes isolés de Réam et Lem Dam, situés sur la côte ouest du Cambodge.
      A cent kilomètres au nord de Réam, face à la pointe Nord de l'île de Koh-Kong et près de l'îlot Cône, le poste de Lem Dam est en cours de construction. Le bâtiment dont la charpente est en train d'être installée servira de hall d'entrée et de popote. En arrière plan, la baraque préfabriquée abrite le poste de commandement.
    • Date : Décembre 1952
    • Lieu : Cambodge / Réam / Lem Dam
    • Photographe : Bouvet Robert
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : CA-52-184-R17

A l’ouest du Cambodge, étalée entre le golfe du Siam d’un côté, les chaînes des Éléphants et la chaîne des Cardamomes de l’autre, s’étend une vaste région encore imparfaitement contrôlée, très accidentée, couverte par endroits d’épaisses forêts. La plus grande partie de la côte est bordée de palétuviers. La population, groupée en quelques points de cette côte, se consacre à la pêche et pratique quelques cultures quand le terrain le permet.

Plusieurs postes militaires jalonnent le rivage. Les liaisons assurées par voie maritime, sont longues et souvent interrompues par le mauvais temps.

La station balnéaire de Réam, coupée de l’intérieur par la destruction de la route, abrite un poste de supplétifs et une base de la Marine. A 100 kilomètres au nord de Réam, face à la pointe nord de l’île de Koh Kong et près de l’îlot Cône a été construit le poste de Lem Dam. Là où trois mois auparavant s’étalaient les palétuviers, s’élève maintenant une solide enceinte. Des baraquements préfabriqués en tôle ont été édifiés, un appontement a été bâti, permettant l’accostage de petites unités de la Marine. Il n’y a pas d’eau douce ; pour y remédier, un purificateur d’eau de mer à gros débit a été installé et trois grosses citernes ont été amenées par flottage et remorquage. Au prix d’un dur travail, la compagnie du capitaine Delpont a transformé un marécage de palétuviers en un poste solide et confortable. Le travail de construction se poursuit.