Champ de bataille

Depuis toujours, l’observation et la recherche du renseignement sur le terrain font partie des actes réflexes du combattant qui s’avèrent essentiels à la bonne conduite d’une mission. De la première guerre mondiale aux récentes interventions militaires françaises, la nécessité pour une armée de développer ses capacités d’observation du champ de bataille apparaît comme une évidence.Réalisée au fil du temps à partir d’un ballon fixe, d’un aéronef ou d’un satellite, l’observation reste pour le militaire un appui essentiel à la prise de décision.

15sept

L’observation du champ de bataille


28avr

La puissance militaire de la France.5/5

Bilan en images, structuré en cinq parties, des efforts entrepris par la France « pour défendre la liberté »

21avr

La puissance militaire de la France.4/5

Bilan en images, structuré en cinq parties, des efforts entrepris par la France « pour défendre la liberté »

14avr

La puissance militaire de la France.3/5

Bilan en images, structuré en cinq parties, des efforts entrepris par la France « pour défendre la liberté »

07avr

La puissance militaire de la France.2/5

Bilan en images, structuré en cinq parties, des efforts entrepris par la France « pour défendre la liberté »

31mar

La puissance militaire de la France.1/5

Bilan en images, structuré en cinq parties, des efforts entrepris par la France « pour défendre la liberté »

14jan

Les Annales de la guerre n°64.

« Les Allemands s’acharnent sur Béthune. » « Un tank allemand resté dans les lignes françaises près de Villers-Bretonneux a été remis en état sous le feu de l’ennemi ». « Dans l’aviation américaine ». »L’Armée américaine dans la bataille »

05jan

Les Annales de la guerre n°24.

« Autour de l’offensive de Verdun » (Meuse, août 1917). »Le général Pershing remet au maréchal Joffre « le livre d’or de la mission française aux États-Unis ». »Dans les Flandres, le maréchal Sir Douglas Haig ».