• Secteur du Belvédère : inspection du front de la 2e DIM par le général Giraud.
      Un poste de commandement radio pendant la campagne d'Italie menée par le CEF (Corps Expéditionnaire Français) et la 5e Armée américaine.
    • Date : Janvier 1944
    • Lieu : Italie
    • Photographe : Belin Jacques
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-151-3366
    • Secteur du Belvédère : inspection du front de la 2e DIM par le général Giraud.
      Le général Giraud, commandant en chef, effectue de nombreuses visites sur le front français en Italie au début de 1944. Fin janvier, il inspecte la 2e DIM (Division d’Infanterie Marocaine) en compagnie du général Juin, à la tête du CEF (Corps Expéditionnaire Français) et converse avec Melle Dody, de la Section d’ambulancières du 9e Bataillon médical.
    • Date : Janvier 1944
    • Lieu : Italie
    • Photographe : Belin Jacques
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-151-3360
    • Secteur du Belvédère : inspection du front de la 2e DIM par le général Giraud.
      Le général Giraud, commandant en chef, effectue de nombreuses visites sur le front français en Italie au début de 1944. Au moment de la bataille du Belvédère, il accompagne les généraux Juin, à la tête du CEF (Corps Expéditionnaire Français), Dody, commandant la 2e DIM (Division d'Infanterie Marocaine) et Roosevelt vers un observatoire.
    • Date : Janvier 1944
    • Lieu : Italie
    • Photographe : Belin Jacques
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-151-3329
    • Secteur du Belvédère : inspection du front de la 2e DIM par le général Giraud.
      Le général Juin, commandant en chef du CEF (Corps Expéditionnaire Français) devant les lignes allemandes dans le massif du Belvédère lors de la campagne d'Italie.
    • Date : Janvier 1944
    • Lieu : Italie
    • Photographe : Belin Jacques
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-151-3335

Après les actions de la 2e DIM sur le Monte Carella et le Monte Santa Croce (21 – 24 janvier 1944) en vue de percer la ligne « Gustav », le général Juin a décidé de suspendre les actions sur le San Croce et de limiter la 2e DIM a un rôle défensif, tout en maintenant une attitude agressive. Au cours du mois de janvier, la division a eu près de 4000 hommes hors de combat : 578 tués dont 19 officiers, 2329 blessés dont 29 officiers, 114 disparus et 900 évacués pour « pieds gelés ». Ces pertes n’ont été que partiellement compensées par l’arrivée de 1540 hommes venant en renfort d’Afrique du Nord.

Ce reportage présente la visite du général Giraud dans le secteur du Belvédère. Il est accompagné du général Juin, commandant le CEF (Corps expéditionnaire français), du général américain Théodore Roosevelt Jr, chef de la liaison américaine auprès de l’ Armée Française et du général Dody, commandant la 2e DIM.

Les autorités visitent les observatoires du secteur ainsi que des positions tenues par des unités américaines rattachées à la division ; le général Giraud procède a une remise de décorations aux éléments de la division et rencontre les personnels du 9e Bataillon médical dont mademoiselle Dody, fille du général commandant la division.

Ce reportage présente également des panoramas du secteur, dont le massif du Belvédère, ainsi qu’une équipe d’opérateurs radio à leur poste et des goumiers avec les chevaux de leurs officiers.

Les personnels décorés par le général Giraud et mentionnés dans les légendes d’origine sont : le général Roosevelt Jr, (décoré de la Légion d’honneur), le commandant Delort, commandant le 2e bataillon du 8e RTM (Régiment de tirailleurs marocains), le chef d’escadron Loiret, commandant le IIIe groupe du 63e RAA (Régiment d’artillerie d’Afrique), le commandant Allart, commandant le 3e bataillon du 8e RTM, le lieutenant Lecomte (1re compagnie du 8e RTM), le sous-lieutenant Grandjean (7e compagnie du 8e RTM), le capitaine Sohier (CHR du 8e RTM), le caporal Cami (tirailleur), le sergent-chef Salaun (tabor marocain) ainsi que le commandant Renié, « père de 7 enfants ».