• Retraite allemande entre Montélimar et Valence et défilé de la Libération de Montpellier.
      Lors du défilé de la Libération de Montpellier, des FFI (Forces Françaises de l'Intérieur) doivent contenir la foule en liesse.
    • Date : Août 1944
    • Lieu : France / Languedoc-Roussillon / Hérault / Drôme / Montpellier / Valence / Montélimar
    • Photographe : Auclaire
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-312-7377
    • Retraite allemande entre Montélimar et Valence et défilé de la Libération de Montpellier.
      Un obusier allemand de 105 mm (10,5 cm Leichte Feldhaubitze LeFH 18) détruit lors de la bataille de Montélimar.
    • Date : Août 1944
    • Lieu : France / Languedoc-Roussillon / Hérault / Drôme / Montpellier / Valence / Montélimar
    • Photographe : Auclaire
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : Terre-312-7353
    • Retraite allemande entre Montélimar et Valence et défilé de la Libération de Montpellier.
      Le général de Lattre de Tassigny félicite une infirmière des FFI (Forces Françaises de l'Intérieur) lors des cérémonies de la Libération de Montpellier.
    • Date : Août 1944
    • Lieu : France / Languedoc-Roussillon / Hérault / Drôme / Montpellier / Valence / Montélimar
    • Photographe : Auclaire
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : Terre-312-7366
    • Retraite allemande entre Montélimar et Valence et défilé de la Libération de Montpellier.
      Des automitrailleuse M 8 de la 1re DB (Division Blindée) lors du défilé de la Libération de Montpellier.
    • Date : Août 1944
    • Lieu : France / Languedoc-Roussillon / Hérault / Drôme / Montpellier / Valence / Montélimar
    • Photographe : Auclaire
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : Terre-312-7367
    • Retraite allemande entre Montélimar et Valence et défilé de la Libération de Montpellier.
      Lors du défilé de la Libération de Montpellier, les chars TD M 10 (Tank Destroyer) du 2e RD (Régiment de Dragons) passent devant l'opéra municipal de la place de l'Oeuf.
    • Date : Août 1944
    • Lieu : France / Languedoc-Roussillon / Hérault / Drôme / Montpellier / Valence / Montélimar
    • Photographe : Auclaire
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : Terre-312-7371
    • Retraite allemande entre Montélimar et Valence et défilé de la Libération de Montpellier.
      Un char TD M 10 (Tank Destroyer) du 2e RD (Régiment de Dragons) passe devant l'opéra municipal de Montpellier, place de l'Oeuf, lors du défilé de la Libération de Montpellier.
    • Date : Août 1944
    • Lieu : France / Languedoc-Roussillon / Hérault / Drôme / Montpellier / Valence / Montélimar
    • Photographe : Auclaire
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : Terre-312-7372
    • Retraite allemande entre Montélimar et Valence et défilé de la Libération de Montpellier.
      Une jeep de reconnaissance et une automitrailleuse M 8 de la 1re DFL (Division Française Libre) devant l'opéra municipal de Montpellier lors du défilé de la Libération.
    • Date : Août 1944
    • Lieu : France / Languedoc-Roussillon / Hérault / Drôme / Montpellier / Valence / Montélimar
    • Photographe : Auclaire
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : Terre-312-7374

A l’issue de la bataille de Montélimar, la 19e armée allemande du général Wiese bat en retraite, après des combats éprouvants entre les 21 et 29 août 1944, le long de la rive orientale du Rhône.
Dans la vallée du Rhône, les attaques de l’aviation alliée interdisent à la 19e armée la circulation sur les voies ferrées. Les artilleurs allemands doivent saborder de nombreuses pièces d’artillerie sur rail. La retraite n’est alors possible que par les routes ; là encore, l’aviation alliée détruit de nombreuses colonnes de camions et de véhicules hippomobiles, ainsi que tous les ponts sur le Rhône. L’action du Génie français rend possible la traversée du fleuve sur des bacs de fortune.
Parti de Montpellier, un détachement de la 1re DFL (Division Française Libre), appelée également 1re DMI (Division de Marche d’Infanterie),  renforcé par les chars TD M 10 (Tank Destroyer) du 2e RD (Régiment de Dragons) se dirige vers Narbonne.
Après sa Libération le 29 août, la ville de Montpellier organise des cérémonies lors desquelles le général de Lattre de Tassigny passe en revue des troupes FFI (Forces Françaises de l’Intérieur).
Un défilé motorisé est acclamé par la foule en liesse. On y reconnaît les chars TD M 10 et les automitrailleuses M 8 de la 1re DB (Division Blindée) et du 2e RD.