• N2006-246M01-0182
      Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, s'adresse aux troupes et à la communauté françaises lors de sa visite au BAT-FRA (bataillon français).
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-246M01-0182
    • N2006-246M01-0079
      Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, coupe le ruban d’inauguration du BAT-FRA (bataillon français), en compagnie du général Puga.
    • Date : 2006
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-246M01-0079
    • N2006-246M01-0041
      Le général Puga félicite le général américain Reeder qui vient d’être décoré de la médaille de chevalier de la légion d'honneur par Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense.
    • Date : 2006
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-246M01-0041
    • N2006-246M01-0366
      Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, est reçue par le président afghan Hamid Karzai.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-246M01-0366
    • N2006-246M01-0159
      Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, est reçue en audience par le roi Zaher Shah.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-246M01-0159
    • N2006-246M01-0315
      Echange de lettres portant modification de l'accord militaire technique de janvier 2002 sur le stationnement des forces françaises servant la FIAS (force internationale d’assistance et de sécurité), entre les ministres de la défense afghan et français, le général Abdul Rahim Wardak et Michèle Alliot-Marie.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-246M01-0315
    • N2006-223L09-0027
      En signalant par un marquage de fortune les munitions non explosées (UXO ou unexploded ordnances), ces habitants de la plaine de Chamali contribuent efficacement au travail de dépollution réalisé par les démineurs du 31e RG (régiment du génie).
    • Date : 2006
    • Lieu : Plaine de Chamali, Afghanistan
    • Photographe : Eric Le Pichon
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-223L09-0027
    • N2006-223L02-0083
      Sentinelles française et allemande en charge de la sécurité de la zone d'accès piétons du camp militaire de Warehouse.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Eric Le Pichon
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-223L02-0083
    • N2006-223L02-0208
      Au poste de sécurité du camp militaire de Warehouse à Kaboul, un personnel féminin procède à la fouille d'une Afghane qui a relevé sa burqa.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Eric Le Pichon
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-223L02-0208
    • N2006-223L02-0084
      En charge du poste de contrôle à l'entrée du camp militaire de Warehouse, des soldats français procèdent à la fouille des personnes et des véhicules. Le détachement cynotechnique renforce considérablement le dispositif de sécurité en place, notamment dans le domaine de la détection d'explosifs et de stupéfiants.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Eric Le Pichon
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-223L02-0084
    • N2006-223L03-0102
      Patrouille en véhicule blindé léger (VBL) dans la capitale afghane.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Eric Le Pichon
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-223L03-0102
    • N2006-223L01-0008
      Un VBL (véhicule blindé léger) des ACM (action civilo-militaire) de Kaboul roule en direction du village de Bustan (situé à 50 km de Kaboul) pour une distribution de matériel scolaire.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Eric Le Pichon
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-223L01-0008
    • N2006-223L03-0019
      Camp de nomades afghans aux abords de l'aéroport de Kaboul.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Eric Le Pichon
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-223L03-0019
    • N2006-223L03-0005
      La population se rassemble pour la corvée d'eau autour d'une pompe mise en place par la FIAS (force internationale d'assistance et de sécurité) à proximité de l'aéroport de Kaboul.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Eric Le Pichon
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-223L03-0005
    • N2006-223L15-0014
      Activités sportives dans la zone urbaine entourant le stade de Kaboul.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Eric Le Pichon
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-223L15-0014
    • N2006-223L17-0092
      Prise d'armes statique sur le stade de Kaboul où les troupes afghanes sont rassemblées sous une fresque à l'effigie du chef de l'État afghan, Hamid Karzai, lors de la cérémonie d'anniversaire de l'indépendance de l'Afghanistan.
    • Date : 2006
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Eric Le Pichon
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-223L17-0092
    • N2006-223L10-0240
      Commerçants afghans à Kaboul.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Eric Le Pichon
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-223L10-0240
    • N2006-223L06-0098
      Alignement de tireurs, militaires de l'ANA (armée nationale afghane) au pas de tir du KMTC (Kaboul military training center ou centre d’entraînement militaire de Kaboul).
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Eric Le Pichon
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-223L06-0098
    • N2006-223L08-0047
      Opération chirurgicale vue par le hublot vitré de la porte du bloc septique dans le groupement médical de campagne du camp militaire de Warehouse, qui permet la mise en œuvre d'un soutien médical de grande qualité au profit de la population et de la force.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Eric Le Pichon
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-223L08-0047
    • N2006-389M01-0346
      Visite d’un hôpital par le ministre de la défense en Afghanistan.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-389M01-0346
    • N2006-389M01-0422
      Poignée de main entre les ministres de la défense français et afghan, Michèle Alliot-Marie et le général Abdul Rahim Wardak, après la remise des insignes de commandeur de la légion d'honneur à ce dernier, sous le regard du président Hamid Karzaï et de Zalmay Rassoul, chef du conseil national de la sécurité
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-389M01-0422
    • N2006-389M01-0033
      Démonstration à Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, des EOD (élément opérationnel de déminage) devant un VAB (véhicule de l’avant blindé) à l'héliport ou poste Main Gate du camp militaire de Warehouse.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-389M01-0033
    • N2006-389M01-0267
      Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, accompagnée du général de Villiers et de la délégation militaire, visite la zone désertique de Surobi.
    • Date : 2006
    • Lieu : Plaine de Surobi, Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-389M01-0267
    • N2006-389M01-0052
      Briefing pour Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, sur la RC-C (régional command - capital ou commandement régional - capitale) de Kaboul.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-389M01-0052
    • N2006-389M01-0434
      Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, visite Kaboul escortée du général de Villiers, de militaires français et d'enfants afghans.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-389M01-0434
    • N2006-389M01-0313
      Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, aide à la distribution de couvertures chaudes aux familles afghanes.
    • Date : 2006
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-389M01-0313
    • N2006-389M01-0396
      Jean Vilain, caméraman de l’ECPAD, équipé d’un casque lourd et d’un gilet pare-balle, se tient au second plan devant un hélicoptère Caracal EC 725 lors de la visite du ministre de la défense en Afghanistan.
    • Date : 2006
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2006-389M01-0396

La force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS) ou International Security Assistance Force (ISAF), opérant en Afghanistan depuis 2001, constitue la composante militaire de la coalition internationale placée sous l’égide de l’OTAN. La résolution 1707 du 12 septembre 2006 adoptée par le Conseil de sécurité des Nations unies prolonge et réglemente son mandat. A partir de mai 2006, le général britannique David Richards assume son commandement.

Depuis octobre 2003, la FIAS voit sa mission s’étendre géographiquement. La phase 3 de l’extension se déroule vers le sud à partir d’août 2006 : la FIAS prend la relève du RC-Sud (commandement de la région sud) de l’Afghanistan, précédemment assuré par les forces de la coalition déployées pour l’OEF (opération enduring freedom), dirigée par les États-Unis. La phase finale ou phase 4 de l’extension intervient le 5 octobre 2006, lorsque la FIAS prend la responsabilité du RC-Est. Déployée sur l’ensemble du territoire afghan, la FIAS commande toutes les PRT (équipe de reconstruction provinciale). Ses effectifs augmentent en conséquence entre juillet et octobre 2006, passant de 19 000 à 31 000 militaires, soit trois fois plus qu’en septembre 2005.

Sur le plan opérationnel, la FIAS voit son rôle renforcé par le déploiement de ses équipes opérationnelles de mentorat et de liaison (OMLT) auprès d’unités de l’armée nationale afghane (ANA) à divers échelons de commandement. Son commandement met aussi en place un fonds de secours d’urgence post-opérations (POERF), alimenté par des dons volontaires des pays contributeurs de troupes à la FIAS, afin d’apporter un secours humanitaire aux populations, en nourriture, en abris et en médicaments, ainsi que pour la réparation de bâtiments et d’infrastructures. D’indéniables progrès ont lieu dans le renforcement des capacités socio-économiques et institutionnelles afghanes.

La participation militaire française aux actions de la coalition est répartie en plusieurs opérations nationales, dont Pamir pour la FIAS, et Arès pour la participation des forces spéciales au sol au sein d’OEF, ces dernières se retirant en janvier 2007. En mai 2006 a lieu un troisième déploiement Agapanthe 05 pour 3 000 marins du GAN (groupe d’action navale) en océan Indien, en soutien aux opérations alliées sur le territoire afghan. À compter du 14 juillet, la France prend la responsabilité de l’emprise du camp militaire de Warehouse à Kaboul, où le Bat-Fra (bataillon français) déménage un mois plus tard. À partir d’août 2006, les éléments précurseurs de la première OMLT française prennent place auprès de l’état-major du 201e corps de l’ANA. La première région de commandement de la FIAS à Kaboul ou RC-C (regional command capital) est créée le 6 août, sous commandement français du général Le Bot, relayé à partir du 9 décembre 2006 et jusqu’en avril 2007 par le général de Villiers. Lors du sommet de l’Otan à Riga les 28 et 29 novembre 2006, le président français annonce le renforcement du Bat-Fra et la mise en place d’un détachement d’hélicoptères à Kaboul comptant 100 militaires, le maintien d’un détachement d’avion de combat à Douchanbé (Tadjikistan) et le déploiement d’OMLT supplémentaires.

En 2006, la France déplore la perte de six de ses hommes par faits de guerre, dans un contexte de reprise de la guerre à grande échelle et de progression de l’insurrection, provoquant une dégradation des conditions sécuritaires et un accroissement général des pertes humaines pour la coalition. La technique des attentats suicides est en effet apparue sur ce théâtre, de même que celle de la prise d’otages et des attaques aux IED (engins explosifs improvisés). Depuis 2005, les Talibans ont aussi multiplié les contacts avec les seigneurs de guerre afghans et ont noué une alliance avec des groupes en lutte contre les forces alliées et contre le gouvernement afghan, qui ne contrôle en fait que le secteur de Kaboul.

La FIAS, prenant en compte le caractère sérieux de la situation, cherche à empêcher ces mouvements et commence à renforcer ses effectifs. Elle lance de nombreuses contre-offensives et opérations anti-talibanes tout au long de l’année 2006, obtenant quelques succès tactiques, notamment autour de Panjwaye par l’opération Medusa des forces canadiennes. Cependant, les Talibans demeurent solidement implantés dans les provinces du sud et du sud-est. Ils évitent l’affrontement direct avec les troupes de la Coalition, qui dispose d’une puissance de feu nettement supérieure, et se replient vers des zones sûres lorsque son aviation intervient. Sur les dix premiers mois de 2006, les combats ont ainsi fait plus de 3 000 morts dans les deux camps.

Le second portfolio consacré à l’année 2006 témoigne de la présence des reporters de l’ECPAD en Afghanistan aux côtés des forces françaises positionnées à Kaboul.