• Reporters en Afghanistan 2005
      Au centre, le ministre de la défense, madame Michèle Alliot-Marie, entouré du haut représentant civil de l’OTAN pour l'Afghanistan, Hikmet Cetin, et du général Jean-Louis Py, commandant la force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS) de août 2004 à février 2005.
    • Date : Septembre 2004
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Pellegrino, Roland
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-258M01-0020
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Madame Michèle Alliot Marie, ministre de la défense, reçoit dans un des salons de l’Hôtel de Brienne, Monsieur Zalmaï Rassoul, chef du conseil national de la sécurité en Afghanistan.
    • Date : Juin 2005
    • Lieu : Paris ; Hôtel de Brienne
    • Photographe : Pellegrino Roland
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-235M01-0016
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Le colonel Duffour, chef de corps du 35e régiment d’infanterie de Belfort, commandant les éléments français de Kaboul depuis le 6 juin 2005, accueille Madame Michèle Alliot-Marie lors de son arrivée en Afghanistan.
    • Date : Juillet 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Pellegrino Roland
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-263M01-0294
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Madame Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, s’entretient avec le général turc Ethem Erdagi, qui commande la force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS) depuisfévrier 2005.
    • Date : Juillet 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Pellegrino Roland
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-263M01-0340
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Le bâtiment de l’état-major multinational de la force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS) sur l’aéroport de Kaboul.
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E04-0016
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Point de situation au ministre de la défense par colonel Duffour, chef de corps du 35e régiment d’infanterie de Belfort, commandant les éléments français de Kaboul depuis le 6 juin 2005 au sein de la force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS).
    • Date : Juillet 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Pellegrino Roland
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-263M01-0303
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Une mise en alerte pour ses militaires français de l’état-major multinational de la force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS).
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E15-0004
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Le premier-maître Anne, opérateur de prise de vue de l’ECPAD, est inséré dans une patrouille urbaine du 35e régiment d’infanterie.
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E19-0053
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Un enfant afghan essaie de vendre une friandise à un militaire français en patrouille.
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E19-0092
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Portrait d’un policier afghan, les effectifs de l’Afghan national police (ANP) s’élève en août 2005 à environ 54000 hommes dont 18000 officiers et 4800 sous-officiers.
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E13-0016
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Des militaires de l’armée nationale afghane. L’ANA, dont le recrutement s’effectue sur la base du volontariat reproduit à chaque niveau de sa hiérarchie la composition ethnique du pays mais elle ne compte que 20 000 hommes début 2005. Elle est principalement employée aux actions anti terroristes dans le cadre de l’opération ENDURING FREEDOM.
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E18-0020
    • Reporters en Afghanistan 2005
      En présence du général de division Puga, membre de la délégation ministérielle et commandant des opérations spéciales (au centre), madame Michèle Alliot-Marie, s’entretient avec le chef du Central Forces Command-Afghanistan (CFC-A), le général américain Karl Eikenberry, que le ministre de la défense vient de faire officier de la légion d'honneur.
    • Date : Juillet 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Pellegrino Roland
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-263M01-0427
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Le ministre de la défense, madame Michèle Alliot Marie avec des éléments des forces spéciales du détachement français ARES.
    • Date : Juillet 2005
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Pellegrino Roland
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-263M01-0106
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Découverte d’une cache d’armes dans le village d'Alfat.
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E20-0037
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Après avoir recueilli des informations auprès de la population du village d’Alfat, et sécurisé la zone durant la nuit, un détachement du 8e régiment parachutiste d’infanterie de Marine (RPIMa) renforcé d’une équipe de neutralisation, enlévement et d’estruction d’explosif (NEDEX) entre en action.
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E20-0049
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Portrait d’un mitrailleur allemand intégré à l’une des neuf équipes de reconstruction provinciales (PRT) de la force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS).
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E04-0024
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Patrouille de reconnaissance française en plaine de Shamali.
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E50-0001
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Dans le ciel afghan, un C 135 FR français ravitaille des F 16 belges avant un engagement.
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E43-0003
    • Reporters en Afghanistan 2005
      En présence du gouverneur de Kandahar, le ministre de la défense, madame Michèle Alliot Marie, participe à une réunion réunissant vingt chefs de tribu. Les futurs élections, le trafic de drogue, la prolifération d’armes et la condition féminine sont au cœur des discussions.
    • Date : Juillet 2005
    • Lieu : Kandahar ; Afghanistan
    • Photographe : Pellegrino Roland
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-263M01-0027
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Madame Michèle Alliot Marie, ministre de la défense, au sortir d’un entretien avec son homologue afghan, le général Abdul Rahim Wardak (à gauche) en présence de Monsieur Zalmaï Rassoul, chef du conseil national de la sécurité en Afghanistan (à droite).
    • Date : Juillet 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Pellegrino Roland
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-263M01-0370
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Au cours de son déplacement en Afghanistan, le ministre de la défense, madame Michèle Alliot-Marie est reçu par le président afghan, monsieur Hamid Karzaï.
    • Date : Juillet 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Pellegrino Roland
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-263M01-0432
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Une rue de Kaboul à l’approche des élections législatives
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Kaboul ; Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E19-0091
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Rencontre avec le réalisateur, Christophe de Ponfilly (à gauche), sur le lieu de tournage du film : " l'étoile du soldat ", à droite le premier-maître Anne et au centre, l’adjudant Battestini, photographe de l'ECPAD alors en mission.
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Afghanistan ; vallée du Panchir.
    • Photographe : Capitaine Pignier
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E05-0088
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Le premier-maître Anne, opérateur de prise de vue et le capitaine Pignier, officier image de l'ECPAD, interpellés par un enfant dans Kaboul.
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E05-0006
    • Reporters en Afghanistan 2005
      Un rond point de la capitale afghane recouvert d'affiches électorales avant les élections législatives.
    • Date : Août 2005
    • Lieu : Kaboul, Afghanistan
    • Photographe : Battestini Alban
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2005-279E14-0001

Engagées dès les premiers jours des opérations en Afghanistan, aux côtés de la coalition combattant le terrorisme, les armées françaises ont réussi de concert un ensemble de missions dans un environnement afghan particulièrement difficile. Les opérations terrestres menées depuis 2003 par les éléments des forces spéciales françaises du dispositif ARES engagés au sud et à l’est du pays au sein de l’opération ENDURING FREEDOM (OEF ou Liberté immuable), dirigée par le Central Forces Command-Afghanistan (CFC-A), sous le commandement du général américain Karl Eikenberry depuis janvier 2005, ont favorisé l’émergence d’une formidable synergie entre les forces aériennes et l’action des troupes au sol, offrant de nouvelles perspectives évoquées dans le dossier précédent consacré à l’opération Serpentaire. Cependant, l’exploitation du renseignement et des retours d’expériences opérationnels (RETEX) souligne que le conflit s’installe dans la durée. En 2005, la situation s’aggrave et les troupes internationales constatent que des Talibans, en parallèle ou avec des volontaires étrangers, s’infiltrent dans certaines régions afghanes pour spolier la population, menaçant ainsi la relance du processus démocratique appuyé par la coalition. En février 2005, les déclarations du sénateur américain Mc Cain, relayées par celles prononcées à Kaboul par le général Richard Mayers, principal conseiller militaire du président Bush, annoncent dès le mois de mars le renforcement du dispositif américain en Afghanistan par l’implantation probable de deux bases aériennes militaires permanentes, sur les sites de Bagram et de Kandahar dans le sud. Cette nouvelle, assortie à l’annonce des futures élections législatives planifiées pour le 18 septembre, accentue alors un climat déjà tendu. D’août 2004 à février 2005, le général de corps d’armée Py commande la force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS). Il dispose alors de la brigade de Kaboul, armée par les hommes de la brigade franco-allemande (BFA), des provincials reconstructions teams (21 PRT ou Equipes de reconstruction provinciales : 9 FIAS et 12 EOF), armées par l’Allemagne et les Pays-Bas déployées dans les cinq provinces du Nord Est ainsi que des unités britanniques agissant dans les quatre provinces du Nord, soit environ 7000 hommes. Alors que l’OTAN annonce une nouvelle extension de la mission de la FIAS et un renforcement d’effectif, le général turc Ethem Erdagi en prend le commandement à partir de février avant d’être lui-même relevé par le général italien Mauro del Vecchio en août. Face aux menaces proférées par les insurgés pour perturber les futures élections, les effectifs de la FIAS sont amenés à 10500 hommes dont les actions s’intensifient dans les différentes zones de responsabilités (AOR ou Area of responsability).