• N2004-069P04-0563
      Vol en formation d’un avion E-2C Hawkeye, de deux SEM (Super Etendard modernisé) et d’un Rafale au retour sur le porte-avions Charles de Gaulle d’une mission de reconnaissance au-dessus de l'Afghanistan pour la mission Agapanthe 04.
    • Date : Avril 2004
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Johann Peschel
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-069P04-0563
    • N2004-069P23-0035
      Montage de missiles air-air Mica sur un Rafale du détachement Héraclès -Air –Indien, sur le porte-avions Charles de Gaulle, pour la mission Agapanthe 04, à laquelle le GAN (groupe d'action naval) participe.
    • Date : Avril 2004
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Johann Peschel
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-069P23-0035
    • N2004-258M01-0022
      Conférence de presse de Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense avec Hikmet Cetin, haut représentant civil de l’OTAN pour l'Afghanistan, en présence de Jean-Louis Py, COM ISAF (commandant la force internationale d’assistance et de sécurité).
    • Date : Septembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-258M01-0022
    • N2004-258M01-0045
      Militaires français sur un VBL (véhicule blindé léger) avec le logo FIAS (force internationale d’assistance et de sécurité) sécurisant un avion de transport Hercules C-130 sur l’aéroport de Kaboul.
    • Date : Septembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-258M01-0045
    • N2004-258M01-0058
      Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, salue un pilote d’avion de transport Hercules C-130 du détachement Héraclès lors de sa visite.
    • Date : Septembre 2004
    • Lieu : Tadjikistan,Dushambé
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-258M01-0058
    • N2004-258M01-0068
      Revue des troupes par Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, sur l’aéroport de Kaboul. Au premier plan le clairon du 3e RH (régiment de hussards).
    • Date : Septembre 2004
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-258M01-0068
    • N2004-258M01-0254
      Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, discute avec le colonel Romand-Piquant, chef du détachement Héraclès de Dushambé, lors de sa visite en Afghanistan et au Tadjikistan.
    • Date : Septembre 2004
    • Lieu : Tadjikistan,Dushambé
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-258M01-0254
    • N2004-258M01-0032
      Chantier de construction avec des ouvriers afghans visité par le ministre de la défense.
    • Date : Septembre 2004
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-258M01-0032
    • N2004-258M01-0039
      Rue de Kaboul.
    • Date : Septembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-258M01-0039
    • N2004-258M01-0044
      Militaires français sur un VAB (véhicule de l’avant blindé) chargés de la sécurisation de l’aéroport de Kaboul.
    • Date : Septembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-258M01-0044
    • N2004-258M01-0115
      Photographie de groupe des équipes de tournage et de presse accompagnant la ministre de la Défense lors de sa visite en Afghanistan, équipés de gilets pare-balle.
    • Date : Septembre 2004
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-258M01-0115
    • N2004-258M01-0126
      Réunion de travail de Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, avec le général Py, COM FIAS (commandant la force internationale d’assistance à la sécurité), lors de sa visite en Afghanistan.
    • Date : Septembre 2004
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-258M01-0126
    • N2004-429M01-0021
      Hélicoptère américain Hughes-AH 64 Apache de la FIAS (force internationale d’assistance à la sécurité) en vol.
    • Date : Décembre 2004
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-429M01-0021
    • N2004-429M01-0078
      Discours aux troupes françaises de Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, en présence du général Py, COM FIAS (commandant la force internationale d’assistance à la sécurité), lors de sa visite en Afghanistan
    • Date : Décembre 2004
    • Lieu : Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-429M01-0078
    • N2004-429M01-0254
      Portrait du général Abdul Rahim Wardak, ministre de la défense afghan, lors de son entretien avec son homologue française.
    • Date : Décembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-429M01-0254
    • N2004-429M01-0089
      Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, échange une poignée de main avecWalter Spindler, commandant de la KMNB (brigade multinationale de Kaboul), composée d’un contingent de la BFA (brigade franco allemande), lors de sa visite de fin d'année en Afghanistan.
    • Date : Décembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-429M01-0089
    • N2004-429M01-0295
      Photographie de groupe de Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, avec les militaires du DET-SIC (détachement du système informatique d'aide au commandement ) de Pamir 9, près du sapin de Noël
    • Date : Décembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-429M01-0295
    • N2004-429M01-0218
      Militaires français sur un VBL (véhicule blindé léger) en sécurisation.
    • Date : Décembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-429M01-0218
    • N2004-429M01-0221
      Afghans et militaire français dans le froid.
    • Date : Décembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-429M01-0221
    • N2004-429M01-0230
      Enfants afghans, bergers d’un troupeau de chèvres.
    • Date : Décembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-429M01-0230
    • N2004-429M01-0232
      Un Afghan lit un journal dans le froid non loin d’un militaire français en faction.
    • Date : Décembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-429M01-0232
    • N2004-429M01-0238
      Enfants afghans près de militaires francais en faction équipés de VAB (véhicule de l’avant blindé).
    • Date : Décembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-429M01-0238
    • N2004-429M01-0241
      Jean Vilain, caméraman de l’ECAPD (établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense), montre le fonctionnement de sa caméra à des enfants afghans.
    • Date : Décembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-429M01-0241
    • N2004-429M01-0183
      Intervention des pompiers sur un avion de transport accidenté sur la piste de l’aéroport de Kaboul.
    • Date : Décembre 2004
    • Lieu : Kaboul-Afghanistan
    • Photographe : Roland Pellegrino
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : N2004-429M01-0183

Ouverte le 14 décembre 2003, la Loya Jirga constitutionnelle, comprenant 502 membres, conclut ses travaux le 4 janvier 2004 par l’adoption d’une nouvelle constitution afghane qui prévoit un régime présidentiel avec un contrôle parlementaire fort. Ayant fait l’objet de marchandages politiques entre tadjiks et pachtounes, dans un contexte de fractures ethniques, elle consacre le recul d’influence des seigneurs de la guerre.

Le 1er avril 2004, la communauté internationale réaffirme son soutien à la reconstruction du pays lors de la conférence internationale sur l’Afghanistan à Berlin, en promettant la poursuite d’un engagement militaire et d’une aide financière de 8,2 milliards de dollars jusqu’en 2006, pour faire face à l’organisation des premières élections démocratiques et à la lutte contre le trafic d’opium.

En application de la constitution, des élections présidentielles et législatives sont prévues respectivement les 7 octobre 2004 et 18 septembre 2005. La MANUA (mission d’assistance des Nations Unies pour l’Afghanistan) engage un travail complexe de préparation de la première échéance électorale. Les talibans et les partisans de l’ancien Premier ministre, chef fondamentaliste pachtoune, appellent au boycott des élections et au sabotage du processus électoral. Un total de 10 millions d’électeurs est cependant enregistré, dont 41 % de femmes, pour dix-neuf candidats en lice, dont une femme.

Hamid Karzaï, élu président de l’autorité de transition en juin 2002, remporte le 9 octobre 2004 les premières élections présidentielles afghanes au suffrage universel direct, pour un mandat de cinq ans, et ce dès le premier tour avec 55,4 % des suffrages. L’élection, tenue sans incidents majeurs, a mobilisé 70 % des électeurs inscrits, exprimant leur attente d’une ère politique nouvelle. Le 23 décembre 2004, le président forme un gouvernement favorisant des proches pachtounes appartenant à la tendance réformiste, au détriment de chefs de guerre de l’Alliance du Nord.

La première phase de l’élargissement du mandat de la FIAS (force internationale d’assistance à la sécurité) vers le nord avait été autorisée par le Conseil de l’OTAN le 31 décembre 2003. A l’issue du sommet des chefs d’État de l’OTAN à Istanbul le 28 juin 2004, est annoncée la décision du renforcement de la présence de la FIAS dans le nord du pays par la création de quatre PRT (provincial reconstruction team ou équipe de reconstruction provinciale) supplémentaires à Mazar-i-Sharif, Meymana, Feyzabad et Baghlan, et de l’accroissement des effectifs de 7 000 à 10 000 hommes pour les élections de l’automne. Après un commandement allemand puis canadien des mandats 4 et 5 de la FIAS, le général Py, chef de l’Eurocorps, prend le 9 août 2004 le commandement du mandat 6 pour six mois, inaugurant la première mission hors d’Europe de son unité. Au 1er octobre 2004, l’expansion de la FIAS vers le nord et une partie du nord-ouest du territoire afghan, est achevée, lui permettant la couverture d’environ 3 600 kilomètres carrés de territoire et d’influer sur la sécurité de neuf provinces.

La menace, notamment terroriste, reste constante et omniprésente, se manifestant par la recrudescence périodique de tirs de roquettes, comme en juillet 2004 ou lors des élections présidentielles. Elle impose une vigilance constante et pose au quotidien le problème de la sécurité des petits détachements de type ACM (action civilo-militaire) au commandement du détachement français.

En février 2004 avait débuté le premier stage à l’école d’état-major afghane (CGSC ou command and general staff college), encadré par des officiers du DIO (détachement d’instruction opérationnelle) Épidote, opération représentant la participation française à la mission d’instruction de l’armée afghane pour OEF (operation enduring freedom ou opération liberté immuable), sous commandement américain. Les détachements Épidote mandats 6 à 10 se succèdent pendant l’année 2004. Le DIO conseille les professeurs afghans du CGSC, supervise la formation des officiers des bataillons de l’ANA (armée nationale afghane) et forme directement des officiers d’administration et des cadres d’unité du génie.

Le soutien aérien de la France aux opérations de la coalition concerne l’appui des troupes au sol, le renseignement et le transport, par l’action d’unités d’avions de chasse, d’observation et de drones de l’armée de l’air. Il s’exerce de manière permanente depuis les bases afghanes de Kandahar et Bagram et depuis la base de Douchanbé au Tadjikistan avec le détachement Héraclès Porte Sud.

En avril 2004 a lieu le déploiement dans l’océan Indien du GAN (groupe d’action navale), fort de 3 000 hommes, pour l’opération Agapanthe 04. La mission de soutien aéronaval aux opérations de la coalition, incluant des engagements d’aéronefs, consiste à contrôler l’espace aéro-maritime du nord de l’océan Indien, à empêcher le transit de terroristes de l’Afghanistan vers la péninsule arabique ou la corne de l’Afrique, et à lutter contre les trafics illicites d’armement et de drogues. En effet, l’Afghanistan est le premier producteur mondial de pavot à opium servant à l’élaboration de l’héroïne, et la part de la drogue est majoritaire dans son économie.

Le portfolio consacré à l’année 2004 témoigne de la présence des reporters de l’ECPAD pendant les visites officielles de Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense, en Afghanistan et au Tadjikistan, en septembre et décembre 2004.