• Reconnaissance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) sur Dong Luong.
      Au commencement d'une opération de reconnaisance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) sur le village de Dong Luong, une sentinelle armée d'un pistolet-mitrailleur MAT 49 veille, en attendant l'ordre du départ. Au second plan stationnent des chars "Stuart" du 1er RCC (Régiment de Chasseurs à Cheval) qui vont appuyer la progression.
    • Date : Juin 1951
    • Lieu : Tonkin / Indochine
    • Photographe : Liron Georges
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-82-R01
    • Reconnaissance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) sur Dong Luong.
      Progression des tirailleurs au cours d'une reconnaissance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) sur le village de Dong Luong, dans le cadre de la bataille du Day.
    • Date : Juin 1951
    • Lieu : Tonkin / Indochine
    • Photographe : Liron Georges
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-82-R07
    • Reconnaissance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) sur Dong Luong.
      Au cours d'une reconnaissance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) en direction du village de Dong Luong, des cadres utilisent un poste émetteur récepteur SCR 609 transporté à l'aide d'une perche de bambou et d'une armature métallique.
    • Date : Juin 1951
    • Lieu : Tonkin / Indochine
    • Photographe : Liron Georges
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-82-R09
    • Reconnaissance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) sur Dong Luong.
      Au cours d'une reconnaissance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) sur le village de Dong Luong, les tirailleurs et les PIM (Prisonnier et Interné Militaire) de l'unité se sont mis à couvert. L'un de ces derniers est porteur d'un poste émetteur récepteur BC 1000, une des tâches traditionnellement dévolue aux PIM, avec le transport des munitions et le brancardage des blessés.
    • Date : Juin 1951
    • Lieu : Tonkin / Indochine
    • Photographe : Liron Georges
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-82-R49
    • Reconnaissance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) sur Dong Luong.
      Lors d'une reconnaissance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) sur le village de Dong Luong, des tirailleurs se sont postés avec prudence et observent l'objectif avant de l'aborder.
    • Date : Juin 1951
    • Lieu : Tonkin / Indochine
    • Photographe : Liron Georges
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-82-R50
    • Reconnaissance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) sur Dong Luong.
      Dans le cadre de la bataille du Day, au cours d'une reconnaissance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) sur le village de Dong Luong, des tirailleurs se sont mis à couvert avant d'aborder l'objectif.
    • Date : Juin 1951
    • Lieu : Tonkin / Indochine
    • Photographe : Liron Georges
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-82-R51
    • Reconnaissance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) sur Dong Luong.
      Au cours d'une reconnaissance du GMNA (Groupe Mobile Nord-Africain) sur le village de Dong Luong, des tirailleurs se sont postés et un fusil-mitrailleur 24/29 est mis en batterie pour couvrir la progression du reste de la troupe.
    • Date : Juin 1951
    • Lieu : Tonkin / Indochine
    • Photographe : Liron Georges
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-82-R56

Dans le cadre de la bataille du Day, des tirailleurs du GMNA lancent une reconnaissance sur le village de Dong Luong, appuyés par des blindés du 1er RCC (Régiment de Chasseurs à Cheval) et les batteries du GM/64e RAA (Groupe de Marche du 64e Régiment d’Artillerie d’Afrique). Sur un terrain détrempé, les tirailleurs progressent sur les diguettes, accompagnés par les PIM (Prisonnier Interné Militaire) de l’unité portant les postes radio (BC 1000, SCR 694 et SCR 609) ainsi que des munitions. Des salves de Howitzer 155 mm s’abattent aux abords de la localité de Dong Luong, puis l’avancée des troupes reprend, mais cette fois dans la rizière, hors de la vue et à l’abri des tirs éventuels du Viêt-minh. Les tirailleurs passent au milieu des impacts d’artillerie encore fumants et un prisonnier est fermement ramené par un des soldats. L’approche continue dans les herbes hautes, des éléments se postant en couverture dans une lisière tandis que des tirailleurs et des supplétifs viêtnamiens avancent à découvert puis entrent dans le village et l’inspectent.