• Organisation d'un poste d'auto-défense au Cambodge.
      Une haie de barbelés est installée en bordure de la route d'accès à un poste d'auto-défense regroupant les 400 paysans khmers de la province de Kampot, souhaitant échapper aux incursions des Khmers Issaraks (organisation cambodgienne apparentée au Viêt-minh).
    • Date : Octobre 1952
    • Lieu : Cambodge / Kompong Trach / Kampot
    • Photographe : Bouvet Robert
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : CA-52-172-R02
    • Organisation d'un poste d'auto-défense au Cambodge.
      Un poste d'auto-défense regroupant 400 paysans khmers de la province de Kampot souhaitant échapper aux incursions des Khmers Issaraks (organisation cambodgienne apparentée au Viêt-minh) se construit sous la protection d'une section de Kompong Trach. Un mur de protection constitué de troncs d'arbres est érigé ainsi qu'un blockhaus d'angle.
    • Date : Octobre 1952
    • Lieu : Cambodge / Kompong Trach / Kampot
    • Photographe : Bouvet Robert
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : CA-52-172-R04
    • Organisation d'un poste d'auto-défense au Cambodge.
      L'entrée du poste et un blockhaus d'angle d'un poste d'auto-défense regroupant 400 paysans khmers de la province de Kampot souhaitant échapper aux incursions des Khmers Issaraks (organisation cambodgienne apparentée au Viêt-minh).
    • Date : Octobre 1952
    • Lieu : Cambodge / Kompong Trach / Kampot
    • Photographe : Bouvet Robert
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : CA-52-172-R07
    • Organisation d'un poste d'auto-défense au Cambodge.
      Avant la distribution des armes, le lieutenant Laboucheix (commandant le secteur de Kompong Trach) s'adresse aux 400 paysans qui vont tenir un poste d'auto-défense face aux Khmers Issaraks (organisation cambodgienne apparentée au Viêt-minh). Chaque hommes en âge de se battre va percevoir un fusil US 17 et ses munitions ainsi que des grenades à mains.
    • Date : Octobre 1952
    • Lieu : Cambodge / Kompong Trach / Kampot
    • Photographe : Bouvet Robert
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : CA-52-172-R09
    • Organisation d'un poste d'auto-défense au Cambodge.
      Le lieutenant Laboucheix (commandant le secteur de Kompong Trach) remet des grenades OF 37 (offensives) et DF 37 (défensives) à un paysans d'un poste d'auto-défense, regroupant 400 Khmers de la province de Kampot souhaitant échapper aux incursions des Khmers Issaraks (organisation cambodgienne apparentée au Viêt-minh).
    • Date : Octobre 1952
    • Lieu : Cambodge / Kompong Trach / Kampot
    • Photographe : Bouvet Robert
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : CA-52-172-R12

Organisation d’un poste d’autodéfense au Cambodge, avec la participation du capitaine de Villiers, adjoint au commandement du sous-secteur de Kampot et du lieutenant Laboucheix, commandant le sous-quartier de Kompong Trach : construction d’ouvrages de défense et distribution d’armes aux partisans.

Contexte historique : cinq villages (400 paysans) s’étaient installés dans la province de Kampot, au sud-est de Kompong Trach, à proximité de la frontière du Sud Viêtnam, en zone contrôlée par le Viêt-minh. Ils décidairent de se soustraire à l’influence du Viêt-minh en venant se regrouper plus au nord sous la protection de la France.

En six jours, ces villageois, défendus contre les incursions du Viêt-minh par une section du sous-quartier de Kompong Trach, édifièrent l’essentiel des ouvrages de défense et reçurent des armes.