• Opération dans la région de Nghia Lo, avec le 8e BPC et le 2e BEP.
      Le capitaine-médecin Chataigneau, du 2e BEP (Bataillon Etranger de Parachutistes), gravement blessé lors des combats de Nghia-Lo, est brancardé par des légionnaires (armés de fusils à crosses pliantes MAS 36 CR 39) vers le poste de Gia-Hoi pour son évacuation sanitaire.
    • Date : Octobre 1951
    • Lieu : Tonkin / Nghia Lo
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-163-R17
    • Opération dans la région de Nghia Lo, avec le 8e BPC et le 2e BEP.
      Au cours des combats de Nghia-lo, le chef d'escadrons Raffalli, commandant le 2e BEP (Bataillon Etranger de Parachutistes) partage un café avec un caporal. Le 2e BEP, parachuté le 4 octobre sur Gia-Hoï (opération "Thérèse") harcèle la division Viêt-minh 312, qui depuis le 3 octobre menace Nghia-Lo, défendu par un Bataillon Thaï renforcé par le 10e BPCP (Bataillon Parachutiste de Chasseurs à Pied). Le quartier du 2e REP, à Calvi, porte le nom de cet officier qui à marqué l'unité de son empreinte.
    • Date : Octobre 1951
    • Lieu : Tonkin / Nghia Lo
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-163-R28
    • Opération dans la région de Nghia Lo, avec le 8e BPC et le 2e BEP.
      Un légionnaire d'origine espagnole du 2e BEP (Bataillon Etranger de Parachutistes) dépose la coque d'un casque lourd sur la croix de bambou marquant l'emplacement de la tombe d'un camarade tombé lors des combats de Nghia-lo.
    • Date : Octobre 1951
    • Lieu : Tonkin / Nghia Lo
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-163-R47
    • Opération dans la région de Nghia Lo, avec le 8e BPC et le 2e BEP.
      Le lieutenant-colonel de Rocquigny, commandant le groupe opérationnel formé par le 8e BPC (Bataillon de Parachutistes Coloniaux ) et le 2e BEP (Bataillon Etranger de Parachutistes) et le chef d'escadrons Raffalli, commandant le 2e BEP, se recueillent sur la tombe d'un légionnaire tombé au cours des combats de Nghia-Lo.
    • Date : Octobre 1951
    • Lieu : Tonkin / Nghia Lo
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-163-R48
    • Opération dans la région de Nghia Lo, avec le 8e BPC et le 2e BEP.
      Au cours des combats de Nghia-Lo, un légionnaire (d'origine hongroise) de 1re classe du 2e BEP (Bataillon Etranger de Parachutistes) surveille un piton derrière sa mitrailleuse Browning M 1919 A4 de calibre 30 (7,62 mm). C'est là que se trouvait le poste de commandement de la division 312 (Daï Doan 312) du Viêt-minh, au plus fort de l'affrontement.
    • Date : Octobre 1951
    • Lieu : Tonkin / Nghia Lo
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-163-R87
    • Opération dans la région de Nghia Lo, avec le 8e BPC et le 2e BEP.
      Au cours des combats de Nghia-Lo, des cadres du 2e BEP (Bataillon Etranger de Parachutistes) progressent dans la rivière Nam-Minh. Au premier plan, le capitaine Coat (qui sera tué le 15 octobre 1951), vétu de la peu fréquente combinaison camouflée US M42. Le deuxième légionnaire porte un calot d'infanterie de la Légion Etrangère (vert à fond rouge) consideré comme coiffe de repos, à la place du béret vert porté depuis 1949. Cette pratique cessera en 1952 avec l'adoption définitive du béret vert.
    • Date : Octobre 1951
    • Lieu : Tonkin / Nghia Lo
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-163-R94
    • Opération dans la région de Nghia Lo, avec le 8e BPC et le 2e BEP.
      Au cours des combats de Nghia-Lo, un sergent-chef d'origine belge (à gauche) et le sergent Thater, d'origine allemande, de la 2e CIPLE (Compagnie Indochinoise Parachutiste de la Légion Etrangère) du 2e Bataillon Etranger de Parachutistes, se restaurent et fument des cigarettes aux milieu des bambous. Le sergent Thater trouvera la mort lors d'une embuscade près du village de Xuong Si, le 24 décembre 1951.
    • Date : Octobre 1951
    • Lieu : Tonkin / Nghia Lo
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TONK-51-163-R97

Opération à laquelle prennent part le 8e BPC (8e Bataillon de Parachutistes Coloniaux) et 2e BEP (2e Bataillon Étranger de Parachutistes) dans la région de Nghia Lo.

Dans le cadre de la bataille de Nghia Lo, le général Salan assurant, en l’absence du général de Lattre de Tassigny, le commandement des Forces françaises en Indochine, décida le parachutage du 8e BPC sur Gia-Hoï (20 km au nord-ouest de Nghia Lo) afin de prendre à revers, les forces viêt-minhs de la division 312.
Les Viêt-minhs déclenchèrent leur attaque contre Nghia Lo dans la nuit du 2 au 3 octobre et mirent le 8e BPC en position critique. Dès lors le général Salan engagea le 2e BEP  qui fut à Gia-Hoï le 4 octobre (opération « Thérèse »). Le reportage montre le colonel de Rocquigny et le commandant Raffalli marchant dans une rivière, le franchissement d’un rach (petit cours d’eau) par des parachutistes du 2e BEP, l’évacuation du capitaine Chataigneau sur une civière vers Giai-Hoï, la progression des troupes vers Nghia Lo, le ravitaillement en eau dans la rivière de Nam Minh, une pause-café, le franchissement de la rivière Nam Minh par des parachutistes du 8e BPC, un moment de détente pour les hommes du 8e BPC, le commandant Rafalli se recueillant sur la tombe d’un légionnaire, des vues panoramiques du secteur entre Nghia Lo et Gia-Hoï, lieu d’un accrochage dans la nuit du 6 au 7 octobre, la progression de parachutistes du 8e BPC à travers les collines et la forêt dense, un cimetière abritant les tombes de parachutistes tombés aux combats des 3 et 6 octobre 1951, les parachutistes du 2e BEP quittant le village de Bo-Sieng, un moment de repos pour ceux-ci puis leur progression dans le lit de la rivière Nam Minh la descente d’un piton, le passage d’un col, enfin un légionnaire prenant son repas avec un agent de liaison thaï.