L’avancée des Alliés devant Cambrai
Suite aux bombardements de la 3e armée britannique (Byng), Cambrai est incendié.

Les ruines de Saint-Quentin
Repris le 2 octobre par la 1re armée française (Debeney), Saint-Quentin voit ses monuments détruits : la collégiale, l’église Saint-Martin, l’hôtel de ville, le palais de justice etc.

L’avancée en Champagne
A l’est de Reims, les unités françaises de la 4e armée du général Gouraud reprennent les villages de Sommepy et de Tahure. Des convois d’artillerie et de tanks allemands détruits recouvrent le terrain repris. Des aérostiers dirigent des ballons captifs pendant que des mitrailleurs, équipés de mitrailleuses allemandes sMG-08, tirent sur l’aviation ennemie. Des prisonniers sont chargés du transport des blessés sur les brancards vers les postes de secours. L’infanterie monte vers les lignes, soutenue d’automitrailleuses Peugeot.

Les Américains en Champagne
Dans la même zone, au sud de Sommepy, un contingent américain, mené par le général Ligget, a repris le village de Souain-Perthes-lès-Hurlus. Des convois d’artillerie et de cavalerie traversent le village où des prisonniers allemands et autrichiens attendent leur départ pour les camps. Des ambulances convoient les blessés vers les hôpitaux de campagne. Sous les ordres du général Pershing, les fantassins de l’armée Ligget se dirigent vers les lignes, appuyés par des chars Renault FT 17. Dans le ciel, une « saucisse » est attaquée par l’ennemi, provoquant plusieurs explosions. Vers le nord, un assaut d’infanterie est lancé : « L’artillerie ennemie ne peut arrêter l’impétueux élan de l’infanterie française » (et américaine).

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : 03/10/1918
  • Évènement : Les annales de la guerre N°81.
  • Référence : 14.18 B 81
  • Copyright : SCA