• Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Raillancourt-Sainte-Olle, Nord, prisonniers allemands faisant la pause.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Raillancourt-Sainte-Olle, Nord
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-27-LO-1875
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Cambrai, Nord, poste anglais d’observation.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Cambrai, Nord
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-27-LO-1878
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Près de Cambrai, Nord, char britannique Mark V.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Nord
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-27-LO-1882
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Cambrai, Nord, la Grand-Place.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Cambrai, Nord
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-30-LO-2029
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Cambrai, Nord, Canadiens combattant un incendie.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Cambrai, Nord
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-30-LO-2040
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Cambrai, Nord, ordre d’évacuation.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Cambrai, Nord
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-30-LO-2044
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Cambrai, Nord, façade de la mairie.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Cambrai, Nord
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-30-LO-2053
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Devant Saint-Quentin, Aisne, cadavre allemand.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Saint-Quentin, Aisne
    • Photographe : Henri Bilowski
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-98-V-3180d
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Saint-Quentin, Aisne, les piliers intérieurs de la collégiale sont minés.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Saint-Quentin, Aisne
    • Photographe : Henri Bilowski
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-98-V-3191
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Laon, Aisne, habitants libérés accueillant les troupes sur la route de Soissons.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Laon, Aisne
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-5-NS-231
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Laon, Aisne, Raymond Poincaré et le général Mangin.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Laon, Aisne
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-5-NS-247
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Beaurains-lès-Noyon, Oise, pont détruit sur le canal du Nord.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Beaurains-lès-Noyon, Oise
    • Photographe : Jacques Agié
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-73-X-3064
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Près du fort de la Malmaison, Aisne, avion français de bombardement tombé dans la nuit du 16 octobre.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Aisne
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-5-NS-261
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      La Fère, Aisne, caricatures dessinées par les Allemands dans la caserne.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : La Fère, Aisne
    • Photographe : Jacques Agié
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-73-X-3043
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      La Fère, Aisne, reconstruction d’un pont à l’entrée de la ville.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : La Fère, Aisne
    • Photographe : Jacques Agié
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-73-X-3059
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Ypres, Belgique, section d’automitrailleuses faisant halte.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Ypres, Belgique
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-27-LO-1851
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Saint-Juliaan, Belgique, PC du général Robilleau.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Saint-Juliaan, Belgique
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-27-LO-1860
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Elverdinghe, Belgique, artillerie lourde belge se dirigeant vers les lignes.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Elverdinghe, Belgique
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-27-LO-1867
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Saint-Juliaan, Belgique, char d’assaut Renault sur la route.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Saint-Juliaan, Belgique
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-27-LO-1872
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Lille, Nord, arrivée des troupes anglaises dans les faubourgs de la ville.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Lille, Nord
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-33-LO-2090
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Porte de Canteleux, Nord, le général Birdwood et la garde d’honneur attendent le président Poincaré.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Canteleux, Nord
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-33-LO-2122
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Pompey, Meurthe-et-Moselle, artilleurs américains sur la route de Pont-à-Mousson.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Pompey, Meurthe-et-Moselle
    • Photographe : Lavergne
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-333-M-5615
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Bois-le-Comte, Meurthe-et-Moselle, cloche signalant les alertes au gaz.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Bois-le-Comte, Meurthe-et-Moselle
    • Photographe : Lavergne
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-333-M-5623
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Chevières, Meuse, repos d’Américains en première ligne.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Chevières, Meuse
    • Photographe : Léon Heymann
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-5-EY-95g
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Chevières, Meuse, mitrailleuse américaine dans une tranchée.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Chevières, Meuse
    • Photographe : Léon Heymann
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-5-EY-100gret
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Baleycourt, Meuse, brancardiers américains montant aux lignes.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Baleycourt, Meuse
    • Photographe : Léon Heymann
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-5-EY-81d
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Chevières, Meuse, soldat américain en première ligne.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Chevières, Meuse
    • Photographe : Léon Heymann
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-5-EY-101g
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Chevières, Meuse, campement américain près des premières lignes.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Chevières, Meuse
    • Photographe : Léon Heymann
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-5-EY-90g
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Nancy, Meurthe-et-Moselle, défilé des cyclistes du RMLE.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Nancy, Meurthe-et-Moselle
    • Photographe : Lavergne
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-333-M-5653
    • Octobre 1918: le prélude de la victoire.
      Ecuelle, Meurthe-et-Moselle, le 151e RI à l’exercice avec un canon 37 mm à tir rapide.
    • Date : Octobre 1918
    • Lieu : Ecuelle, Meurthe-et-Moselle
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-334-M-5667

À partir du 26 septembre, une offensive générale, lancée par le maréchal Foch sur l’ensemble du front, de Metz à Bruges, oblige les Allemands à battre en retraite durant le mois d’octobre. Trois axes de progression sont décidés pour cette attaque décisive.
Cambrai-Saint-Quentin
C’est l’axe central et primordial de l’offensive. Les 3e (Byng) et 4e (Rawlinson) armées britanniques ont l’ordre d’avancer vers Mons après leur réussite en Picardie. Les corps militaires australiens et canadiens permettent de reprendre Cambrai et Saint-Quentin, mais surtout d’obtenir le dégagement de la symbolique ligne Hindenburg que les Allemands sont obligés d’abandonner.
La Fère et Laon
L’armée Debeney libère ensuite La Fère le 13 octobre 1918. Plus au sud, le général Mangin dirige la 10e armée depuis Soissons, soutenue à l’est par la 5e armée de Berthelot. Laon est libéré le 13 octobre, et la 7e armée allemande du général Boehn doit battre en retraite.
Le groupe d’armées des Flandres
Le roi belge Albert Ier dirige la 2e armée britannique (Plumer), la 6e armée française (Degoutte) et le contingent belge pour avancer sur Bruges. Cette offensive permet de reprendre Lille, Roubaix et Tourcoing sans rencontrer de véritable résistance pour ensuite entrer en Belgique pour reconquérir Bruges et les ports  d’Ostende et de Zeebrugge.
Les Américains en Champagne et en Lorraine
Sur le front reliant l’Argonne à Verdun, la 1re armée américaine du général Pershing, appuyée à sa gauche par la 4e armée française du général Gouraud, a pour objectif de reprendre Sedan et Mézières en libérant Verdun et la forêt de l’Argonne. L’offensive est lancée le 26 septembre par les unités des généraux Ligget, Bullard et Cameron, qui obligent l’ennemi à abandonner ses premières lignes dès la fin du mois septembre.