Magazine d’actualités militaires, réalisées sur le modèle de la presse filmée (actualités Gaumont, Pathé-Journal), destiné non seulement aux formations militaires dans le cadre de l’information et de l’instruction mais aussi au public civil.

« La 5e DB à Oran ».

À Oran, Robert Lacoste, ministre résident, passe en revue la 5e division blindée (DB) venue d’Allemagne, puis assiste au défilé des troupes à pied et motoriées. L’assistance, mêlant « Français de la métropole et Français musulmans », est « émue et enthousiaste ». Toujours selon le commentaire, l’arrivée de la 5e DB illustre le grand effort de pacification entrepris en Algérie.

« Fidélité et Foi à la France ».

Afin de contribuer à la pacification en Algérie aux côtés de l’armée, les « Français musulmans » constituent des groupes d’autodéfense. Certains prennent possession d’armes déchargées d’un hélicoptère Sikorsky S55, d’autres assistent à une cérémonie au cours de laquelle un officier supérieur remet successivement à trois notables algériens un drapeau français. Enfin, en collaboration avec les soldats, ils ouvrent des routes à l’aide de bulldozers, reconstruisent un poste en pierres au sommet d’une colline, témoignant ainsi de leur « foi inébranlable en la France ».

« Sports militaires ».

À Marseille, un match de rugby à treize oppose l’armée française à l’armée britannique tandis qu’au Parc des Princes, à Paris, un match de football oppose la sélection de l’armée française à celle de l’armée belge. « Deux belles victoires à l’actif de l’armée française », ajoute le commentateur.

« Matériels modernes de D.C.A ».

Au cours de l’opération Mistral, à Toulon, les délégations de l’OTAN assistent à la démonstration des nouveaux matériels de Défense contre avions. Ces engins sont susceptibles de « détruire des objectifs supersoniques même dans les plus mauvaises conditions atmosphériques ».

« Engins téléguidés ».

À Colomb-Béchar, les techniciens français procèdent à la mise au point d’engins téléguidés : plusieurs fusées, dont la PARCA (Projectile autopropulsé radioguidé contre avions), quittent leur rampe de lancement dans un nuage de fumée. Par ces expériences, la France entre dans « la compétition internationale des engins spéciaux ».

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : 1956
  • Lieux : Oran; Marseille; Toulon; Colomb-Béchar
  • Équipe de tournage : SCA : Service cinématographique des armées
  • Référence : SCA 102
  • Copyright : ECPAD