• Les troupes russes sur le front de Champagne inspectées par le général Lohvitsky en juillet 1916.
      Des soldats russes, appartenant à la 1er brigade russe du général Lokhvitsky, creusent des tranchées de soutien dans les environs du camp de Mourmelon-le-Grand. Ces hommes, débarqués en France au mois de juin 1916, découvrent les préceptes de la guerre de position lors d'un entraînement.
    • Date : Juillet 1916
    • Lieu : Mourmelon / Aubérive / Bois Carré / Marne / Champagne-Ardenne / France
    • Photographe : Samama-Chikli Albert
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-24-L-917
    • Les troupes russes sur le front de Champagne inspectées par le général Lohvitsky en juillet 1916.
      Camp militaire de Mourmelon-le-Grand, dans la Marne. Des soldats russes creusent une tranchée de soutien dans les environs du camp. Arrivés au mois de juin 1916 en France, les soldats du corps expéditionnaire russe gagnent la région de la Marne pour être entraînés sous l'encadrement des troupes françaises.
    • Date : Juillet 1916
    • Lieu : Mourmelon / Aubérive / Bois Carré / Marne / Champagne-Ardenne / France
    • Photographe : Samama-Chikli Albert
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-24-L-918
    • Les troupes russes sur le front de Champagne inspectées par le général Lohvitsky en juillet 1916.
      Camp de Mourmelon dans la Marne. Un groupe d'infirmiers russes posent devant l'objectif en compagnie de leurs instructeurs français. Arrivés au camp de Mourmelon dès le milieu du mois de juin 1916, les soldats du corps expéditionnaire russe reçoivent l'instruction militaire française. Cette formation permet ainsi de les familiariser aux tactiques militaires françaises.
    • Date : Juillet 1916
    • Lieu : Mourmelon / Aubérive / Bois Carré / Marne / Champagne-Ardenne / France
    • Photographe : Samama-Chikli Albert
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-24-L-920
    • Les troupes russes sur le front de Champagne inspectées par le général Lohvitsky en juillet 1916.
      Camp de Mourmelon dans la Marne. Un groupe de soldats russes remet ses bottes après les avoir nettoyées. Equipés de casques français Adrian, ces soldats sont vêtus de la vareuse réglementaire russe plus communément désignée sous le terme de "Gymnastiorka". On peut alors y distinguer les pattes d'épaules larges caractéristiques de l'armée russe.
    • Date : Juillet 1916
    • Lieu : Mourmelon / Aubérive / Bois Carré / Marne / Champagne-Ardenne / France
    • Photographe : Samama-Chikli Albert
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-24-L-922
    • Les troupes russes sur le front de Champagne inspectées par le général Lohvitsky en juillet 1916.
      Sur la route du village de Mourmelon-le-Grand, dans la Marne. Des soldats appartenant au corps expéditionnaire russe reviennent du terrain d'exercice où ils viennent de creuser des tranchées de soutien. Arrivés au mois de juin 1916, les soldats de la 1er brigade russe du général Lokhvitsky sont entraînés au camp de Mourmelon-le-Grand avant de partir pour le secteur d'Aubérive-sur-Suippe, au nord de Reims.
    • Date : Juillet 1916
    • Lieu : Mourmelon / Aubérive / Bois Carré / Marne / Champagne-Ardenne / France
    • Photographe : Samama-Chikli Albert
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-24-L-924
    • Les troupes russes sur le front de Champagne inspectées par le général Lohvitsky en juillet 1916.
      Dans la région d'Aubérive-sur-Suippe, le général russe Lokhvitsky, chef de la 1er brigade russe, inspecte ses troupes occupant les tranchées de la région du fort de Pompelle, au nord de Reims.
    • Date : Juillet 1916
    • Lieu : Mourmelon / Aubérive / Bois Carré / Marne / Champagne-Ardenne / France
    • Photographe : Samama-Chikli Albert
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-24-L-930
    • Les troupes russes sur le front de Champagne inspectées par le général Lohvitsky en juillet 1916.
      Région d'Aubérive-sur-Suippes, près de Reims. Le général russe Lokhivtsky est en tournée d'inspection du corps expéditionnaire russe. Celui-ci inspecte le dispositif des tranchées du 2e régiment russe stationné dans le secteur du "Centre Chartois-Ouest".
    • Date : Juillet 1916
    • Lieu : Mourmelon / Aubérive / Bois Carré / Marne / Champagne-Ardenne / France
    • Photographe : Samama-Chikli Albert
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-24-L-935
    • Les troupes russes sur le front de Champagne inspectées par le général Lohvitsky en juillet 1916.
      Région d'Aubérive-sur-Suippes, secteur du "Bois Carré". Situés en première ligne, ces soldats russes observent la tranchée adverse. Au premier plan, un sous-officier portant une carte se retourne vers ses hommes.
    • Date : Juillet 1916
    • Lieu : Mourmelon / Aubérive / Bois Carré / Marne / Champagne-Ardenne / France
    • Photographe : Samama-Chikli Albert
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-24-L-939
    • Les troupes russes sur le front de Champagne inspectées par le général Lohvitsky en juillet 1916.
      Région d'Aubérive-sur-Suippe, secteur du "Bois Carré". Prise en première ligne, cette photographie permet de constater l'étroitesse des tranchées. Abrités derrière des sacs de sables, des soldats russes guêtent la première ligne allemande. Equipés de casques Adrian, les soldats du corps expéditionnaire russe sont dotés d'armements français, afin de faciliter leur approvisionnement en munitions par l'intendance française.
    • Date : Juillet 1916
    • Lieu : Mourmelon / Aubérive / Bois Carré / Marne / Champagne-Ardenne / France
    • Photographe : Samama-Chikli Albert
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-24-L-940

Considérée comme un réservoir d’infanterie inépuisable, la Russie doit, dès août 1914, faire face à la demande d’envoi de troupes sur le front Occidental par les gouvernements français et britanniques. Obtenant du Tsar la promesse de la constitution d’un corps expéditionnaire russe sur le sol français, les gouvernements alliés doivent alors, en contrepartie, fournir l’armée du Tsar en matériel militaire.
Ainsi débute l’histoire de la première brigade russe du général Lokhvitzky, qui, comprenant huit mille hommes, embarque en Mandchourie pour rejoindre le port de Marseille le 20 avril 1916. Quelque mois plus tard, la troisième brigade du général Marouchevki quitte les ports de la Baltique pour débarquer à Brest.
Dans un premier temps cantonnées au camp de Mailly, où elles reçoivent une instruction militaire française, les deux brigades russes rejoignent le camp de Mourmelon dans la Marne. Depuis ce dernier, les troupes russes seront chargées de défendre le secteur d’Auberive, près de Reims. Durant l’été 1916, cette brigade russe s’illustre face aux nombreuses attaques menées par la 242e division d’infanterie allemande. Relevées le 15 octobre 1916 du secteur d’Auberive, la brigade russe connaît d’autres engagements féroces. Dissoute du fait de la Révolution d’Octobre de 1917 et de la signature par la Russie du traité de paix de Brest-Litovsk en mars 1918, la brigade russe est rattachée à la 1er division Marocaine et envoyée sur le front en mars 1918.