À l’occasion du soixantième anniversaire de la bataille de Diên Biên Phu, nous proposons un montage de plusieurs séquences, illustrant la variété du corpus d’archives cinématographiques relatives à cette bataille.

Dans le premier extrait, les séquences d’un film amateur réalisé sur le 1er bataillon étranger de parachutistes (BEP) en Indochine offrent des vues en couleur de l’opération Castor (installation des troupes avec l’aide de partisans thaïs, vie quotidienne des soldats), prélude à la bataille de Diên Biên Phu. Le lieutenant Le Boudec filme, quant à lui, les hommes du 6e bataillon de parachutistes coloniaux (BPC), placés sous les ordres du commandant Bigeard, assistant à une messe funéraire en souvenir des soldats tombés lors de l’opération Castor, ainsi qu’une inspection du général Navarre, commandant en chef en Indochine le 29 novembre 1953.

Le film d’actualité qui suit, produit par le service cinématographique des armées (SCA), est destiné aux troupes françaises stationnées en Allemagne. Le commentaire du film, réalisé en avril 1954, met en avant l’héroïsme des soldats qui se battent à Diên Biên phu et résistent aux « ruées » du Viêt-minh. Les images sont anachroniques par rapport au commentaire puisqu’elles montrent une opération menée par le 1er régiment de chasseurs à cheval (RCC) en février 1954, donc avant la première offensive du Viêt-minh sur le camp retranché le 13 mars 1954. Le manque d’images d’actualités sur la bataille est la probable explication : en effet, le dernier film de rushes qui quitte le camp retranché est réalisé par Pierre Schoendoerffer le 8 mars 1954.

Dans le film la Mémoire et l’oubli, les rushes réalisés par le SCA côtoient les films de propagande du service cinématographique de l’armée populaire vietnamienne, dans une rétrospective de la bataille de Diên Biên Phu. Le photographe du Service presse information (SPI) Daniel Camus, présent pendant la bataille, parle de son camarade caméraman Pierre Schoendoerffer tandis que des images du tournage du film de ce dernier, Diên Biên Phu, datant de 1992, montrent le souci d’exactitude du réalisateur dans la reconstitution de la bataille.

Enfin, dans le film les Yeux brûlés de Laurent Roth, Pierre Schoendoerffer témoigne de son expérience en Indochine. Les dernières images connues qu’il réalise à Diên Biên Phu (Attaque du piton sur la cote 781) illustrent son propos.

Extraits :

Réf. : FA 90.
Titre : Le 1er BEP en Indochine.
Réalisateur : inconnu.
Année : 1953.
Origine : ECPAD/collection Le Corre.

Réf. : FA 107-6.
Titre : Archives cinématographiques du général Le Boudec : guerre d’Indochine avec le 6e BPC 1952-1954.
Réalisateur : Le Boudec.
Année : 1953.
Origine : ECPAD/collection Le Boudec.

Réf. : FFA 63.54.
Titre : Les actualités militaires françaises en Allemagne. Indochine.
Réalisateur : SCA.
Année : 1954.
Origine : ECPAD.

Réf. : 92.7.021.
Titre : La Mémoire et l’oubli.
Réalisateur : Yves et Ada Rémy.
Année : 1992.
Origine : ECPAD.

Réf. : 86.2.09.
Titre : Les Yeux brûlés.
Réalisateur : Laurent Roth.
Année : 1986.
Origine : ECPAD.

Informations sur la vidéo

  • Lieux : Diên Biên Phu
  • Référence : Réf : FA 90 / FA 107-6 / FFA 63.54 / 92.7.021 / 86.2.09
  • Copyright : ECPAD