• Les hommes du commandant Kieffer à l'entraînement en Ecosse.
      Un homme du commandant Kieffer et un soldat écossais au cours d'un exercice de tir au camp d'entraînement d'Achnacarry en Ecosse. A la fin du stage d'entraînement, particulièrement dur, les candidats reçus sont intégrés en tant que commandos à des unités des forces spéciales.
    • Date : Écosse
    • Lieu : Mai 1942
    • Photographe : Guy Mas
    • Origine : forces navales françaises libres - © FNFL - collections ECPAD - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur - Tous droits réservés
    • Référence : LONDRES-22-04
    • Les hommes du commandant Kieffer à l'entraînement en Ecosse.
      Des hommes du commandant Kieffer lors d'un exercice au camp d'Achnacarry en Ecosse. A la fin du stage d'entraînement, particulièrement dur, les candidats reçus sont intégrés en tant que commandos à des unités des forces spéciales.
    • Date : Écosse
    • Lieu : Mai 1942
    • Photographe : Guy Mas
    • Origine : forces navales françaises libres - © FNFL - collections ECPAD - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur - Tous droits réservés
    • Référence : LONDRES-22-09
    • Les hommes du commandant Kieffer à l'entraînement en Ecosse.
      L'amiral Auboyneau, commandant les FNFL (Forces Navales Françaises Libres), rend visite au commandant Kieffer et à ses hommes au camp d'entraînement d'Achnacarry en Ecosse. Ils assistent ici à une manoeuvre des futurs commandos.
    • Date : Écosse
    • Lieu : Mai 1942
    • Photographe : Guy Mas
    • Origine : forces navales françaises libres - © FNFL - collections ECPAD - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur - Tous droits réservés
    • Référence : LONDRES-22-12
    • Les hommes du commandant Kieffer à l'entraînement en Ecosse.
      Exercice de débarquement à bord de petites embarcations appelées doris, effectué par les hommes du bataillon Kieffer, au camp d'Achnacarry en Ecosse. Ces entraînements sont exécutés en vue d'un débarquement à venir sur les côtes françaises (ce sera celui de Normandie en juin 1944), auquel doivent prendre part les éléments commandos.
    • Date : Écosse
    • Lieu : Mai 1942
    • Photographe : Guy Mas
    • Origine : forces navales françaises libres - © FNFL - collections ECPAD - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur - Tous droits réservés
    • Référence : LONDRES-22-20
    • Les hommes du commandant Kieffer à l'entraînement en Ecosse.
      Des hommes du commandant Kieffer lors d'un exercice au camp d'Achnacarry en Ecosse. A l'issue du stage d'entraînement, particulièrement dur, les candidats reçus sont intégrés en tant que commandos à des unités des forces spéciales.
    • Date : Écosse
    • Lieu : Mai 1942
    • Photographe : Guy Mas
    • Origine : forces navales françaises libres - © FNFL - collections ECPAD - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur - Tous droits réservés
    • Référence : LONDRES-22-16

Le 20 mai 1942, l’amiral Auboyneau, commandant les FNFL (Forces Navales Françaises Libres) depuis huit jours à la suite du départ de l’amiral Muselier, rend visite aux hommes du commandant Kieffer au camp d’entraînement écossais d’Achnacarry. Cette trentaine de volontaires, ralliés à la France Libre et affectés au commando britannique n°2 stationné à Ayr en Ecosse depuis le 28 avril 1942, suit un entraînement intensif et particulièrement dur à l’issue duquel elle devient officiellement un commando de fusiliers marins. (1)

L’amiral, suivi de son état-major et de son aide de camp, l’enseigne de vaisseau 1re classe Fournier-Level, assiste à une manoeuvre de la troop. Les exercices s’enchaînent : assaut à balles réelles, course, exercice de débarquement à bord de petites embarcations appelées doris.

Il visite ensuite une exposition sur la France occupée et les salles d’instruction et, se fait présenter les matelots des FNFL, avant de prononcer une allocution devant une assistance de civils.
A noter que pour la circonstance, l’enseigne de vaisseau Philippe Kieffer et le maître-principal Francis Vourch ont déjà cousu sur leur manche, entre le titre des commandos et la Croix de Lorraine, l’insigne en tissu des commandos.

NOTE : (1) Le 19 août 1942, une quinzaine de fusiliers marins participent au raid sur Dieppe le 19 août 1942. En 1943, les hommes du commando Kieffer constituent le 1er bataillon de fusiliers marins commandos. Composé de 177 hommes, il participe au débarquement et à la bataille de Normandie en juin 1944.