• Les forces françaises vichyssoises combattent durant la guerre de Syrie.
      La résidence du haut-commissaire et commandant supérieur des troupes françaises du Levant après le bombardement de Beyrouth.
    • Date : Juin 1941
    • Lieu : Syrie / Liban
    • Photographe : Patentier
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : VICHY-62-1101
    • Les forces françaises vichyssoises combattent durant la guerre de Syrie.
      Le général Dentz, haut-commissaire et commandant supérieur des troupes françaises du Levant, avec son état-major.
    • Date : Juin 1941
    • Lieu : Syrie / Liban
    • Photographe : Patentier
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : VICHY-62-1118
    • Les forces françaises vichyssoises combattent durant la guerre de Syrie.
      Une pièce d'artillerie de campagne de 75 mm modèle 1897 en position à Damour.
    • Date : Juin 1941
    • Lieu : Syrie / Liban
    • Photographe : Patentier
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : VICHY-62-1126
    • Les forces françaises vichyssoises combattent durant la guerre de Syrie.
      L'embarquement de blessés à bord du navire hôpital le « Canada » à destination de la métropole.
    • Date : Juin 1941
    • Lieu : Syrie / Liban
    • Photographe : Patentier
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : VICHY-62-1137
    • Les forces françaises vichyssoises combattent durant la guerre de Syrie.
      Des hommes de l'armée française du Levant, en réaction à l'offensive lancée par les Britanniques, se préparent à contre-attaquer et chargent des bombes sur un bombardier Glenn Martin à Baalbek au Liban.
    • Date : Juin 1941
    • Lieu : Syrie / Liban
    • Photographe : Patentier
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : VICHY-62-1130

Le 8 juin 1941, les Anglais déclenchent l’opération  » Exporter  » contre la Syrie et le Liban, territoires placés sous mandat français. La ville de Beyrouth subti un bombardement touchant jusqu’à la résidence du haut commissaire nommé par le gouvernement vichyssois, le général Dentz. Ce dernier est photographié à son état-major.

Il visite le navire-hôpital « Canada », lequel doit normalement ramener les grands blessés en métropole. Le « Canada » a appareillé de Toulon le 16 juin 1941 avec pour mission de secourir les premiers blessés. Son statut ne lui permet que le transport de blessés. D’autre part, pour éviter d’être exposé aux bombardements aériens, il s’est ancré en baie de Djounié, effectuant plusieurs rotations sur Beyrouth à mesure que les blessés arrivent : 133 le 24 juin et 44 le 27 (la visite du général Dentz au navire « Canada » – voir ci-dessus – a donc eu lieu à l’une de ces deux dates). Il entreprend encore l’opération le 4 juillet (197 blessés récupérés) et part enfin le lendemain pour Bizerte et Marseille (Marc Saibène, Jean-Yves Brouard, Guy Mercier « La marine marchande française. 1940-1942 », MARINES éditions, Nantes, 1998, p.152 à 153).

En effet, sous le commandement du général de Verdilhac, les Français résistent du 8 au 13 juin avant de contre-attaquer du 14 au 22 (photos de soldats français à un poste avancé de Beit-Eddine ; vues de pièces de 75mm modèle 1897 ; chargement de bombes d’un avion ; mitrailleuse en position de tir).