• Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      Réalisé à l'Oeuvre américaine, rue de la Faisanderie à Paris, le reportage suivant détaille les différentes étapes de la fabrication et de la stérilisation des pansements. Roulés et emballés, les pansements de différentes tailles sont préparés (pour les mains, le bras...) par des infirmières.
    • Date : 12/10/1916 – 12/10/1916
    • Lieu : Paris ; Paris-Ile-de-France
    • Photographe : Moreau, Albert
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : spa-127-m-2668
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      Le travail des femmes dans les champs.
    • Date : 01/09/1917 - 15/10/1917
    • Lieu : Besançon
    • Photographe : Goulden, Auguste
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-10-GO-647
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      Des femmes battent le blé, arrachent les pommes de terre, ramassent des haricots ; un vieux faucheur a repris du service dans l'agriculture pour la durée de la guerre.
    • Date : 01/09/1917 - 15/10/1917
    • Lieu : Paris-Ile-de-France ; Essonne ; Wissous
    • Photographe : Boussuge, Gabriel
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-104-P-1287
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      Des porteuses des magasins du Louvre déposent des colis de marchandise.
    • Date : 01/09/1917 - 15/10/1917
    • Lieu : Le Louvre ; Paris ; Paris-Ile-de-France
    • Photographe : Goulden, Auguste
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-12-GO-711
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
    • Date : 01/09/1917 - 15/10/1917
    • Photographe : Goulden, Auguste
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-139-M-2883
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      La fabrication des billes de shrapnells dans les ateliers de l'usine André Citroën du quai de Javel. Fondus dans les creusets, le plomb utilisé à la confection des shrapnells est étiré puis sectionné en billes. Dans les allées de l'usine, le personnel féminin assure les opérations de manutention des obus. A main ou à l'aide de chariots électriques, les ouvrières transportent les obus vers les ateliers, où d'autres ouvrières effectuent les étapes de finitions
    • Date : 03/01/1917 – 03/01/1917
    • Lieu : Paris-Ile-de-France
    • Photographe : Moreau, Albert
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-153-M-3118
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      Les services de l'Intendance au fort de Vincennes. La section de confection des baraquements Adrian (du nom de leur inventeur, intendant dans l'armée française) : l'atelier de menuiserie est tenu par des femmes.
    • Date : 05/05/1916 – 05/05/1916
    • Lieu : Fort Neuf de Vincennes
    • Photographe : Boussuge, Gabriel
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-18-P-215
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      L'Arsenal de Toulouse. La ville de Toulouse a bénéficié depuis la première guerre mondiale des politiques de décentralisation industrielle. Visite des différents ateliers : - la fabrication des douilles de 75mm et 155mm (pl. 984 à 997) : étirage, chargement du tube porte-amorce, obturation, vérification, réfection des vieilles douilles. - la fabrication des douilles pour cartouches 7mm des fusils (pl. 1011 à 1032) : découpage, emboutissage, étirage, recuite, décapage, coupe, chargement de la capsule.
    • Date : 10/04/1914 – 20/04/1917
    • Lieu : Toulous
    • Photographe : Boussuge, Gabriel
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-86-P-995
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      Le travail de femmes dans une fabrique de sacs de terre.
    • Date : 23/07/1917 – 31/07/1917
    • Lieu : Meurthe-et-Moselle ; Nancy
    • Photographe : Goulden, Auguste
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : spa-7-go-232
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      L'atelier de séchage, de découpe et de montage des films de l'usine Pathé de Joinville-le-Pont.
    • Date : 03/04/1916 – 03/04/1916
    • Lieu : Joinville-le-Pont ; Paris-Ile-de-France ; Val-de-Marne
    • Photographe : Moreau, Albert
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-74-M-1811
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      Paris, mission étrangère, femme automobiliste de l'armée française avec le costume officiel.
    • Date : 27/12/1917 – 27/12/1917
    • Lieu : Paris ; Paris-Ile-de-France
    • Photographe : Moreau, Albert
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-240-M-4729
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      Les assistantes maternelles du ministère de la Guerre soignent les enfants des mères travaillant au sein de l'administration. Les mères peuvent ainsi travailler en toute quiétude et être formées aux techniques de la dactylographie.
    • Date : 21/02/1918 – 03/03/1918
    • Lieu : Ministère de la Défense ; Paris ; Paris-Ile-de-France
    • Photographe : Moreau, Albert
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-260-M-4890
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      Quesmy, Madame X, institutrice.
    • Date : 03/07/1917 – 03/07/1917
    • Lieu : Quesmy ; Oise ; Picardie
    • Photographe : Moreau, Albert
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-209-M-4064
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      le travail des femmes à la gare d'Austerlitz (femmes porteurs, Watwomen et receveuse, contrôleur du métro, atelier de réparation et d'entretien du matériel, laveuse et mise en état des wagons, lavage des voitures à la brosse mécanique
    • Date : 10/07/1917 – 10/07/1917
    • Lieu : Gare d'Austerlitz ; Paris ; Paris-Ile-de-France
    • Photographe : Boussuge, Gabriel
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-99-P-1220
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      Des femmes de la région de Saint-Nicolas près de Brest sont employées dans un atelier de peinture pour obus de marine.
    • Date : 11/03/1916 – 11/03/1916
    • Lieu : Finistère ; Brest
    • Photographe : Dangereux, Georges
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-5-J-409
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      En pays reconquis, travaux des champs.
    • Date : 1917
    • Lieu : Oise
    • Photographe : Tournassoud, Jean-Baptiste
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : D193-1-451
    • Les femmes dans la Première Guerre mondiale
      Aux forges de la Chaliassière, (Saint-Etienne, janvier 1916, Z 1375 à Z 1388) les ouvriers et ouvrières préparent des bombes à ailettes (torpilles pour les mortiers de tranchées) ; des femmes équipées de lunettes de soudeur font de la soudure au chalumeau sur les ailettes des bombes.
    • Date : 14/01/1916 – 28/02/1916
    • Lieu : Saint-Chamond ; Saint-Etienne ; Loire
    • Photographe : Aubert , Isidore
    • Origine : ECPAD-ECPAD
    • Référence : SPA-25-Z-1378

À l’occasion de la journée internationale de la femme et des commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale, l’ECPAD a puisé dans ses fonds d’archives pour rendre hommage à l’engagement, au travail des femmes et à leur contribution à l’effort de guerre entre 1914 et 1918.

Ces images, prises par les photographes du Service Cinématographique des Armées, montrent la vie à l’arrière du front et comment, face à la pénurie de main d’œuvre, les femmes remplacent les hommes dans des métiers aussi difficiles que variés.

 En 1914, un Français sur deux vit dans le monde rural. Les hommes sont partis au front et c’est aux femmes qu’il revient de prendre en charge les travaux des champs et les tâches quotidiennes. À l’arrière, les femmes deviennent infirmières bénévoles et soignent les blessés français, puis les blessés allemands. En ville, on retrouve les femmes  dans les usines d’armement, les scieries ou les chaudronneries, conduisant les tramways et les taxis, contrôlant les passagers du métro ou encore entretenant les moteurs et les wagons des trains.

Redécouvrez également tous les dossiers de l’ECPAD consacrés aux femmes dans les archives du Cinéma des Armées :