Le Vardar est un fleuve des Balkans, qui traverse la Macédoine yougoslave avant de se jeter dans le golfe de Salonique en Macédoine grecque.

Les bords du Vardar sont défendus par une double rangée de fil de fer, le long d’une voie ferrée. L’artillerie lourde (canon de 120 mm long), protégée par un système de glacis, est prête à entrer en action. Sur la route de Monastir, des soldats français achèvent un grand pont de bois. Sur cet axe, transite tout le ravitaillement des premières lignes : convois muletiers, trains acheminant des autos-canons que l’on débarque. A bord d’une draisine, une dizaine de soldats du génie partent en reconnaissance sur les rives du fleuve. Des batteries de canons de 75 mm camouflées, et des canons montés sur un train blindé, bombardent les lignes bulgares. Des autos-canons surveillent l’apparition d’avions ennemis. Débarqué à Topsin, située sur le Vardar, un régiment d’artillerie hippomobile poursuit son avance vers le front.

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : 1916?
  • Lieux : Macédoine
  • Évènement : Le front français sur le Vardar.
  • Équipe de tournage : SCA/Armée d'Orient : Service Cinématographique des Armées en Orient (14-18)
  • Référence : 14.18 A 719
  • Copyright : SCA : Service Cinématographique des Armées - ECPAD