• Le déchargement de denrées et de chevaux à Bordeaux
      Déchargement de maïs dans le port de Bordeaux.
    • Date : Décembre 1915
    • Lieu : Gironde / Bordeaux / Pyrénées-Atlantiques / Pau / Loiret / Orléans / Les Bordes
    • Photographe : Agié
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-4-X-104
    • Le déchargement de denrées et de chevaux à Bordeaux
      Déchargement de farine dans le port de Bordeaux.
    • Date : Décembre 1915
    • Lieu : Gironde / Bordeaux / Pyrénées-Atlantiques / Pau / Loiret / Orléans / Les Bordes
    • Photographe : Agié
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-4-X-113
    • Le déchargement de denrées et de chevaux à Bordeaux
      Les magasins généraux des services de santé à Bègles.
    • Date : Décembre 1915
    • Lieu : Gironde / Bordeaux / Pyrénées-Atlantiques / Pau / Loiret / Orléans / Les Bordes
    • Photographe : Agié
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-4-X-116
    • Le déchargement de denrées et de chevaux à Bordeaux
      Entrepôt de coton des magasins généraux du service de santé dans le port de Bordeaux.
    • Date : Décembre 1915
    • Lieu : Gironde / Bordeaux / Pyrénées-Atlantiques / Pau / Loiret / Orléans / Les Bordes
    • Photographe : Agié
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-4-X-120
    • Le camp d'aviation de Pau
      L'entrée de l'école militaire d'aviation de Pau.
    • Date : Décembre 1915
    • Lieu : Gironde / Bordeaux / Pyrénées-Atlantiques / Pau / Loiret / Orléans / Les Bordes
    • Photographe : Agié
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-4-X-128
    • Le camp d'aviation de Pau
      L’atelier de réparation d’avions du centre d’aviation de Pau.
    • Date : Décembre 1915
    • Lieu : Gironde / Bordeaux / Pyrénées-Atlantiques / Pau / Loiret / Orléans / Les Bordes
    • Photographe : Agié
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-4-X-135
    • le camp de prisonniers à Orléans.
      Distribution de colis aux prisonniers dans le camp de prisonniers près d’Orléans.
    • Date : Décembre 1915
    • Lieu : Gironde / Bordeaux / Pyrénées-Atlantiques / Pau / Loiret / Orléans / Les Bordes
    • Photographe : Agié
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-4-X-154
    • le camp de prisonniers à Orléans.
      Les lavabos du camp de prisonniers allemands, près d’Orléans.
    • Date : Décembre 1915
    • Lieu : Gironde / Bordeaux / Pyrénées-Atlantiques / Pau / Loiret / Orléans / Les Bordes
    • Photographe : Agié
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-4-X-160
    • le camp de prisonniers à Orléans.
      Une chambrée du camp de prisonniers allemands, près d’Orléans.
    • Date : Décembre 1915
    • Lieu : Gironde / Bordeaux / Pyrénées-Atlantiques / Pau / Loiret / Orléans / Les Bordes
    • Photographe : Agié
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-4-X-210

Le reportage présente :
– le déchargement de denrées (maïs, tabac, farine d’Amérique du nord) et de chevaux du Canada et d’Argentine au port de Bordeaux. Outre le déchargement des denrées et des cargos à quai, les clichés nous montrent le rassemblement des chevaux avant leur conduite au dépôt de remonte de Mérignac ainsi que des magasins où se trouve stocké le coton hydrophile importé pour le service de santé ;
– le camp école de l’aviation à Pau (on voit des avions Blériot XI-2) où s’entraînent des pilotes américains, l’hôpital Ridgway de Pau ;
– un camp de prisonniers allemands près d’Orléans (peut-être celui du village des Bordes) dont les différentes infrastructures sont photographiées (lavoir, chambrées).

Les pilotes américains sont des volontaires, enrôlés dans un premier temps au sein de la Légion étrangère, puis ils sont versés dans une escadrille constituée le 20 avril 1916. Le numéro de code de cette escadrille est N 124 ; elle est basée à Luxeuil-les-Bains, à proximité des Vosges et de l’Alsace.
Dès sa formation l’escadrille est à la disposition du capitaine Happe, le « Corsaire rouge », commandant le groupe de bombardement n°4.
Début mai 1916, elle reçoit ses premiers avions, des Nieuport 11, et effectue ses premières sorties avant d’être affectée dans la région de Verdun.
Devenue « escadrille des Volontaires » en novembre 1916, elle est rebaptisée « escadrille La Fayette » en décembre de la même année, à la demande des Etats-Unis, avant d’être incorporée à l’armée américaine en 1917 lors de l’entrée en guerre des USA.