• Le camp de concentration de Dachau.
      Devant le camp de concentration de Dachau en Allemagne, des cadavres de déportés gisent dans des wagons sur lesquels est inscrit "off limits".
    • Date : Mai 1945
    • Lieu : Allemagne / Bavière / Dachau
    • Photographe : Vignal Pierre Raoul
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10397-L01
    • Le camp de concentration de Dachau.
      Entrée du camp de concentration de Dachau en Allemagne.
    • Date : Mai 1945
    • Lieu : Allemagne / Bavière / Dachau
    • Photographe : Vignal Pierre Raoul
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10397-L18
    • Le camp de concentration de Dachau.
      Le camp de concentration de Dachau en Allemagne après sa libération par l'armée américaine le 29 avril 1945. Ceint d'une double clôture électrifiée, il comptait environ 35000 détenus installés dans 34 blocks.
    • Date : Mai 1945
    • Lieu : Allemagne / Bavière / Dachau
    • Photographe : Vignal Pierre Raoul
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10397-L26
    • Le camp de concentration de Dachau.
      Cadavres de détenus au camp de concentration de Dachau en Allemagne. Dans l'impossibilité d'incinérer tous les morts, les soldats allemands de la Waffen SS avaient fait creuser des fosses où les corps étaient jetés et entassés pêle-mêle.
    • Date : Mai 1945
    • Lieu : Allemagne / Bavière / Dachau
    • Photographe : Vignal Pierre Raoul
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10397-L39
    • Le camp de concentration de Dachau.
      Survivants dans un dortoir du camp de concentration de Dachau en Allemagne. Meurtris par la détention, très affaiblis ou malades, ils reçoivent des soins de l'armée américaine.
    • Date : Mai 1945
    • Lieu : Allemagne / Bavière / Dachau
    • Photographe : Vignal Pierre Raoul
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10397-L44
    • Le camp de concentration de Dachau.
      Détenus rescapés au camp de concentration de Dachau, libéré par l'armée américaine le 29 avril 1945.
    • Date : Mai 1945
    • Lieu : Allemagne / Bavière / Dachau
    • Photographe : Vignal Pierre Raoul
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10397-L50
    • Le camp de concentration de Dachau.
      Vue générale du camp de concentration de Dachau en Allemagne après sa libération par l'armée américaine le 29 avril 1945. Il comptait environ 35000 détenus et comprenait 34 blocks, une vaste place d'appel et d'immenses bâtisses administratives.
    • Date : Mai 1945
    • Lieu : Allemagne / Bavière / Dachau
    • Photographe : Vignal Pierre Raoul
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10397-L56
    • Le camp de concentration de Dachau.
      Devant le camp de concentration de Dachau en Allemagne, des cadavres de déportés gisent dans des wagons sur lesquels est inscrit "off limits".
    • Date : Mai 1945
    • Lieu : Allemagne / Bavière / Dachau
    • Photographe : Vignal Pierre Raoul
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10397-L03

Libéré par les troupes américaines le 29 avril 1945, le camp de Dachau fut le premier camp de concentration allemand, ouvert dès le 22 mars 1933. Les photographies, prises en mai 1945, témoignent en partie des atrocités qui s’y déroulaient et de la prise en charge des prisonniers survivants par l’armée américaine. (1)

A l’extérieur du camp, des cadavres gisent dans des wagons sur lesquels est inscrit « off limits ». Puis on pénètre dans le camp dont l’entrée est surmontée de l’aigle nazi et non loin de laquelle a été érigée une statue du soldat nazi. Des vues générales montrent les baraquements ceints d’un double réseau de fils de fer barbelés électrifiés. On observe également les fours crématoires du camp. Des cadavres nus et décharnés de détenus s’amoncellent, d’autres sont alignés sur le sol non loin des cadavres de soldats de la Waffen SS, les gardiens du camp. Des rescapés, en tenue rayée, posent devant le photographe, d’autres sont alités sur les châlits dans l’infirmerie ou les dortoirs. Parmi eux se trouve un enfant portant le triangle des déportés surmonté d’un matricule. Pour lutter contre les épidémies de typhus, qui commença à sévir dès le début de janvier 1945, les détenus, tout comme les soldats américains, sont désinfectés sur place. Au lendemain de la libération du camp, les prisonniers rassemblés en une foule immense assistent à un office religieux célébré en plein air (2). Le commandant du camp, revêtu de la tenue rayée du prisonnier dans l’espoir de fuir et d’échapper aux représailles en se faisant passer pour un détenu ou subissant un acte « d’humiliation » de la part des alliés est photographié à la fenêtre d’une baraque, reniant ses crimes devant la foule.

NOTE : (1) Le camp comptait 35000 détenus auxquels s’ajoutaient environ 40000 prisonniers répartis dans plusieurs kommandos extérieurs. Au moment de la libération du camp figuraient sur les listes 3000 Allemands, 12000 Polonais, 6000 Soviétiques, 6000 Français, presque autant d’Italiens, 2000 Tchèques, 1500 Slovènes, plusieurs centaines de Norvégiens, Danois, Belges, Hollandais et Grecs et quelques Anglais, Albanais, Suisses et Espagnols. Il comprenait 34 blocks, une vaste place d’appel, des tours de garde et d’immenses bâtisses administratives.

(2) Le nombre important d’ecclésiastiques est une des caractéristiques spécifique au camp de Dachau. En effet, en automne 1944, à la suite d’un accord négocié entre les autorités hitlériennes et les instances ecclésiastiques, tous les prêtres catholiques, allemands et étrangers détenus dans les camps de concentration furent réunis à Dachau.