• L'armée boucle le quartier de Bab el Oued à Alger après le "Cessez le feu".
      A la suite de l'attaque contre la troupe par l'Organisation armée secrète (OAS), un blindé de reconnaissance M8 patrouille dans les rues du quartier d'Alger de Bab el Oued après le "Cessez le feu".
    • Date : Mars 1962
    • Lieu : Bab el Oued / Alger / Algérie
    • Photographe : Grimaud
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-62-55-R01
    • L'armée boucle le quartier de Bab el Oued à Alger après le "Cessez le feu".
      A la suite de l'attaque contre la troupe de l'Organisation armée secrète (OAS), les militaires bouclent et investissent le quartier d'Alger de Bab el Oued après le "Cessez le feu".
    • Date : Mars 1962
    • Lieu : Bab el Oued / Alger / Algérie
    • Photographe : Grimaud
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-62-55-R02
    • L'armée boucle le quartier de Bab el Oued à Alger après le "Cessez le feu".
      Lors du "Cessez le feu" et à la suite de l'attaque contre la troupe de l'Organisation armée secrète (OAS), les militaires bouclent le quartier d'Alger de Bab el Oued. Ils investissent les rues, les cours d'immeubles et les terrasses pour établir une surveillance et riposter en cas de tirs.
    • Date : Mars 1962
    • Lieu : Bab el Oued / Alger / Algérie
    • Photographe : Grimaud
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-62-55-R06
    • L'armée boucle le quartier de Bab el Oued à Alger après le "Cessez le feu".
      Lors du "Cessez le feu" et à la suite de la fusillade déclenchée contre le contingent par l'Organisation armée secrète (OAS), un militaire, appartenant vraisemblablement au 73e Régiment d'infanterie de marine (RIMa), pénètre dans une cour d'immeuble dans le quartier d'Alger de Bab el Oued.
    • Date : Mars 1962
    • Lieu : Bab el Oued / Alger / Algérie
    • Photographe : Grimaud
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-62-55-R08
    • L'armée boucle le quartier de Bab el Oued à Alger après le "Cessez le feu".
      Lors du "Cessez le feu" et à la suite de la fusillade déclenchée contre le contingent par l'Organisation armée secrète (OAS), un blindé de reconnaissance M8 est posté à un carrefour afin de surveiller un des quartiers bouclés d'Alger.
    • Date : Mars 1962
    • Lieu : Bab el Oued / Alger / Algérie
    • Photographe : Grimaud
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-62-55-R16
    • L'armée boucle le quartier de Bab el Oued à Alger après le "Cessez le feu".
      A Alger, le jour de la fusillade de Bab el Oued, lors du "Cessez le feu", le cinéma du quartier présentait un film intitulé : "Les paras attaquent".
    • Date : Mars 1962
    • Lieu : Bab el Oued / Alger / Algérie
    • Photographe : Grimaud
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-62-55-R18

La conclusion des accords d’Evian relatifs au « Cessez le feu » en Algérie engage dans son article n°2 à interdire tout recours aux actes violents entre le FLN et les forces françaises.
Cette clause qui entre en vigueur le 19 mars 1962 est dénoncée par l’Organisation armée sécrète (OAS). Cette dernière décide de lancer une grève. Le général Salan, commandant l’OAS, donne l’ordre « d’harceler les positions ennemies dans les grandes villes d’Algérie ». Pour éviter les troubles, l’armée (gendarmes mobiles, appelés, zouaves) boucle et investit les quartiers d’Alger. Les soldats patrouillent dans les rues, les voitures sont fouillées et des blindés sont postés en de nombreux carrefours. Le 20 mars, une fusillade éclate dans les rues de Bab el Oued faisant 24 morts et 59 blessés. L’escalade à la violence continue le 22, lorsqu’une patrouille de la Gendarmerie mobile est attaquée. Le 23, l’OAS tire sur des appelés du contingent laissant 7 morts et 11 blessés sur le pavé algérien. L’armée riposte et boucle Bab el Oued afin d’arrêter le commando de l’OAS qui a tué et volé des armes. Les soldats prennent position dans les rues et sur les terrasses surplombant cette zone urbaine désertée par la population.