• La campagne de Tunisie
      Lors de la campagne de Tunisie, pendant l’offensive allemande du Faïd et le repli des forces alliées en février 1943, un caporal-chef du 45e bataillon de transmissions transmet un message par pigeon voyageur dans le désert tunisien. À cette date, le 45e bataillon de transmissions est commandé par le capitaine Mettavant.
    • Date : Février 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : Terre 14-150
    • La campagne de Tunisie
      Un groupe de canonniers marins de la 6e batterie mobile de 90 de marine met en batterie un canon de 90 mm modèle 1939 Schneider à demi enterré dans le désert non loin de la frontière algéro-tunisienne près de Tébessa (Algérie). Participant à la campagne de Tunisie, ils sont rattachés à la DMC (division de marche de Constantine) et affectés à la défense contre avions. Le 15 février 1943, pendant l’offensive allemande du Faïd et le repli des forces alliées en février 1943, ils sont mis en réserve de la DMC à Tébessa.
    • Date : Février 1943
    • Lieu : Tébessa, Algérie, Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-15-153
    • La campagne de Tunisie
      Le lieutenant-colonel Mazoyer, commandant le 9e RCA (régiment de chasseurs d’Afrique), sort du PC du groupement Mazoyer alors situé vers Fondonk el-Okbi (entre Kairouan et Sbeitla) et s’apprête à partir en jeep avec un capitaine américain d’une unité de chasseurs de chars, dans le cadre d’une mission de patrouille ou de reconnaissance. Le 9e RCA participe à la campagne de Tunisie au sein de la BLM (brigade légère mécanique) et ici, en liaison avec le 5e RCA, coopère avec des éléments du 2e corps d’armée américain, peut-être le 601e ou le 701e bataillon de chasseurs de chars.
    • Date : Février 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-17-163
    • La campagne de Tunisie
      Dans le désert tunisien, vers Fondonk el-Okbi (entre Kairouan et Sbeitla), deux soldats américains d’une unité de chasseurs de chars (peut-être le 601e ou le 701e bataillon de chasseurs de chars) courent vers leur M3, un canon automoteur de 75 mm monté sur un châssis de half-track. Ils participent au sein du 2e corps d’armée américain à la campagne de Tunisie.
    • Date : Février 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE 17-169
    • La campagne de Tunisie
      Un prisonnier allemand du corps expéditionnaire de l’Afrikakorps, caporal dans l’armée de l’air et capturé lors de la campagne de Tunisie, est interrogé par un chef d’escadron français du 3e RSA (régiment de spahis algériens) qui prend part à la campagne de Tunisie au sein du front sud-est algérien (FSEA). Derrière, d’autres captifs allemands, de l’armée de terre, attendent leur tour. Leurs insignes ont vraisemblablement été ôtés par les Français mais le prisonnier porte encore sa bande commémorative « Afrika », créée par Hitler le 15 janvier 1943 pour distinguer les combattants allemands ayant participé aux combats en Afrique du nord ; elle ne doit pas être confondue avec la bande de bras « Afrikakorps » décernée à tous les membres du corps allemand en Afrique.
    • Date : Février 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-18-185
    • La campagne de Tunisie
      Un soldat du 9e RTA (régiment de tirailleurs algériens) s’entraîne, accroupi derrière des cactus du désert tunisien et armé d’un pistolet mitrailleur Thompson M1 (11,43 mm) américain. Son unité participe, au sein de la DMC (division de marche de Constantine), à la campagne de Tunisie.
    • Date : Février 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-21-217
    • La campagne de Tunisie
      Trois tirailleurs du 7e RTA (régiment de tirailleurs algériens) sont au repos dans un campement dans le secteur de Maktar situé sur la bordure nord de la dorsale tunisienne. Ils participent à la campagne de Tunisie au sein de la DMC (division de marche de Constantine), qui opère durant le mois de mars 1943 des mouvements de regroupement et de stationnement dans le secteur de Kesra à l’est de Maktar.
    • Date : Mars 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-25-313
    • La campagne de Tunisie
      Au poste de secours du campement du 7e RTA (régiment de tirailleurs algériens) dans le secteur de Maktar, situé sur la bordure nord de la dorsale tunisienne, un infirmier soigne un blessé couché sur un brancard. Le 7e RTA participe à la campagne de Tunisie au sein de la DMC (division de marche de Constantine), qui opère durant le mois de mars 1943 des mouvements de regroupement et de stationnement dans le secteur de Kesra à l’est de Maktar.
    • Date : Mars 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-25-322
    • La campagne de Tunisie
      Lors de la campagne de Tunisie, au moment de la réorganisation du XIXe corps d’armée français et de son repositionnement durant le mois de mars 1943, quelques-uns de ses éléments ravitaillent des troupes stationnées dans le secteur de Maktar situé sur la bordure nord de la dorsale tunisienne. Le camion Willème à gazogène transporte des ânes.
    • Date : Mars 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE 25-374
    • La campagne de Tunisie
      Des soldats du 7e RTA (régiment de tirailleurs algériens) sont postés en position de tir, équipés d’un fusil mitrailleur 24/29 (modèle de 1924 modifié en 1929, calibre 7,5 mm) et d’un mousqueton Berthier et camouflés par des branchages, dans le secteur de Bou Arada, situé en bordure de la dorsale tunisienne, à 70 km au sud-ouest de Tunis. Le 7e RTA participe à la campagne de Tunisie au sein de la DMC (division de marche de Constantine), qui opère durant le mois de mars 1943 des mouvements de regroupement et de stationnement dans le secteur de Kesra (au sud-ouest de Bou Arada).
    • Date : Mars 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-25-414
    • La campagne de Tunisie
      Lors de la campagne de Tunisie, au moment de la réorganisation des troupes du XIXe corps d’armée français et de son repositionnement durant le mois de mars 1943, un groupe de soldats se restaure et se repose dans un secteur de la vallée de l’oued el-Kebir.
    • Date : Mars 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-25-430
    • La campagne de Tunisie
      Le général de brigade Leclerc, commandant la force L, fait une pause dans le nord du Chott El Tedjaj (lieu mentionné dans la légende d’origine mais non identifié), sur la route de Gabès. La force L, venant de Libye, intervient à plusieurs reprises dans la campagne de Tunisie à partir de février 1943. Chargée d’assurer la couverture du flanc gauche de la 8e armée britannique, elle prend part aux combats qui se déroulent dans le sud tunisien.
    • Date : Avril 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-39-710
    • La campagne de Tunisie
      Dans leur campement installé dans le désert au nord du Chott Djerid, des hommes du 1er escadron du 12e RCA (régiment de chasseurs d’Afrique) réparent un de leurs chars Somua S 35. Ils participent à la campagne de Tunisie au sein du front du sud-est algérien (FSEA).
    • Date : Avril 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-39-L760
    • La campagne de Tunisie
      Deux méharistes-transmetteurs du groupement Paganelli en action dans le secteur du Chott Djerid. Ils combattent au sein du FSEA (front sud-est algérien) constitué pour parer à toute menace allemande sur la frontière algéro-tunisienne.
    • Date : Avril 1943
    • Lieu : Tunisie, Chott Djerid
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-40-783
    • La campagne de Tunisie
      Un char italien, Fiat M 13/40, gît dans le désert, détruit par les Alliés lors de la prise de Gafsa, secteur du FSEA (front sud-est algérien).
    • Date : Avril 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-40-793
    • La campagne de Tunisie
      Lors de la campagne de Tunisie, au moment de la bataille du massif de l’Ousselat, des artilleurs du 67e RA (régiment d’artillerie d’Afrique) qui combattent au sein de la DMC (division de marche de Constantine), montent en ligne, équipés de canons de 65 mm de montagne modèle 1906. L’un d’eux est aux prises avec sa mule bâtée récalcitrante.
    • Date : Avril 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-43-843
    • La campagne de Tunisie
      Lors de la campagne de Tunisie, au moment de la bataille du massif de l’Ousselat, des soldats du GTM (groupe de tabors marocains), qui combattent au sein de la DMM (division de marche du Maroc), montent en ligne et, le temps d’une photographie, posent juchés sur un véhicule. Ils ont participé à la récupération d’un important matériel ennemi : le soldat assis sur le capot est armé d’un MP 40 pris à l’armée allemande, la voiture est une voiture de liaison Fiat 508 CM prise aux Italiens.
    • Date : Avril 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-43-846
    • La campagne de Tunisie
      Le Lieutenant-General (général de corps d’armée) Anderson, commandant la 1re armée britannique, s’entretient avec le général de corps d’armée Koeltz, commandant le XIXe corps d’armée, tous deux alors engagés avec leur unité dans la campagne de Tunisie. Le général Anderson est venu rendre visite au général Koeltz, au PC mobile du XIXe CA installé depuis le 26 avril 1943 à Hir el-Aadoudi (et visible en arrière-plan). En ce début de mai 1943, ils s’entretiennent probablement sur la mise en œuvre de l’offensive alliée vers Zaghouan.
    • Date : Mai 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-50-979
    • La campagne de Tunisie
      Penché sur une carte d’état-major, un caporal-chef de l’armée de l’air allemande, prisonnier, donne des renseignements à un lieutenant du corps franc d’Afrique (CFA) et à un capitaine de l’armée américaine. Engagés dans la campagne de Tunisie, les soldats du 1er bataillon du CFA, passé sous les ordres du 2e corps d’armée américain le 14 avril 1943 et directement subordonné à la 9e division d’infanterie américaine, se trouvent ici au poste de commandement du colonel Magnan, commandant le CFA depuis le 8 février 1943, et s’apprêtent à progresser sur Bizerte.
    • Date : Mai 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-55-1011
    • La campagne de Tunisie
      Lors de la campagne de Tunisie, au moment de l’entrée des troupes françaises dans Bizerte le 7 mai 1943, un groupe de prisonniers allemands est rassemblé dans la campagne environnante. Un soldat du corps franc d’Afrique (CFA) leur rend leur livret militaire tandis que les détenus sont surveillés par un goumier.
    • Date : Mai 1943
    • Lieu : Bizerte, Tunisie
    • Photographe : Viard
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-56-1032
    • La campagne de Tunisie
      Un cimetière provisoire de soldats allemands, morts au combat lors de la campagne de Tunisie, est situé aux alentours de Bizerte, prise par les troupes américaines et françaises le 7 mai 1943. Sur la croix des tombes des défunts, on peut identifier notamment le caporal-chef (Obergefreiter) Walfried Schiffer, mort le 6 janvier 1943, le soldat grenadier (Grenadier) Franz Bergen, tombé le 5 janvier 1943, et Hubert Berg, mort en 1943. Ces tombes allemandes sont progressivement rapatriées à partir de 1966 au cimetière militaire allemand de Borj Cédria, ville située à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Tunis, et qui regroupe 8 562 tombes de soldats allemands tués au combat ou morts en tant que prisonniers de guerre durant la campagne de Tunisie.
    • Date : Mai 1943
    • Lieu : Bizerte, Tunisie
    • Photographe : Viard
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-56-1034
    • La campagne de Tunisie
      Une affiche du général Nehring, alors commandant en chef des troupes de l’Axe pour la Tunisie, est placardée sur les murs de la ville de Bizerte occupée par les forces de l’Axe puis libérée par les Alliés en mai 1943. L’affiche, de décembre 1942, présente un appel du général Walther Nehring demandant aux populations civiles et militaires de Bizerte, aux « Tunisiens, Algériens, Marocains, soldats de France », de se battre contre les Alliés pour rétablir la paix en Afrique du nord, arguant que la France a signé l’armistice avec l’Allemagne en juin 1940. En décembre 1942, le général Walther Nehring est remplacé, ses supérieurs décident de faire passer ses forces dans la 5e Panzerdivision sous le commandement du général Hans-Jürgen von Arnim, qui devient le commandant en chef du groupe d’armées en Afrique.
    • Date : Mai 1943
    • Lieu : Bizerte, Tunisie
    • Photographe : Viard
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-56-1035
    • La campagne de Tunisie
      Un artilleur d’un régiment d’artillerie d’Afrique met en position de tir un canon de 155 mm GPF (grande puissance Filloux) dans la région de Zaghouan. Prenant part à la campagne de Tunisie au sein du XIXe corps d’armée, il participe à l’offensive et à la poussée vers Zaghouan au début de mai 1943. Le canon est dénommé « L’impossible » d’après une autre photographie du reportage.
    • Date : Mai 1943
    • Lieu : Zaghouan, Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-57-1045
    • La campagne de Tunisie
      Le 12 mai 1943, lors de sa venue à Tunis, tout juste prise par les forces armées britanniques (le 7 mai), le général d’armée Giraud, « commandant en chef civil et militaire », passe les troupes en revue ; ici visible sur la droite, une unité de tirailleurs algériens. Il est accompagné notamment du général Juin, commandant des forces françaises en Afrique du Nord.
    • Date : Mai 1943
    • Lieu : Tunis, Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-58-L1064
    • La campagne de Tunisie
      Le 13 mai 1943, tandis que la campagne de Tunisie se termine et que le général Giraud visite l’ancien front entre Pont-du-Fahs et Zaghouan, le colonel Maunier-Condroyer, commandant le 9e RTA (régiment de tirailleurs algériens), expose au général Giraud la manœuvre ayant permis de s’emparer du djebel El-Leri dans le Zaghouan. À droite, se tient le chef de bataillon Bouvattier, commandant le 3e bataillon du 9e RTA, qui a pris part à ces combats le 10 mai 1943. En arrière-plan, un cameraman du SCA (Service cinématographique de l’armée).
    • Date : Mai 1943
    • Lieu : Zaghouan, Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE 59-1082
    • La campagne de Tunisie
      Le 14 mai 1943, tandis que la campagne de Tunisie se termine tout juste, un défilé des troupes alliées a lieu dans Bizerte, reprise par les éléments du 2e corps d’armée américain le 7 mai 1943. Ici, les troupes américaines.
    • Date : Mai 1943
    • Lieu : Bizerte, Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-60-L1101
    • La campagne de Tunisie
      Défilé de soldats britanniques lors de la « revue de la victoire » qui se déroule à Tunis le 20 mai 1943 pour célébrer la fin victorieuse pour les Alliés de la campagne de Tunisie.
    • Date : Mai 1943
    • Lieu : Tunis, Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-61-1144
    • La campagne de Tunisie
      Sur le terrain d’aviation d’El Aouina à Tunis gisent des débris d’avions allemands, abattus lors des combats de la campagne de Tunisie, achevée le 13 mai 1943. Les appareils ont été démantelés mais on peut tout de même identifier les carcasses d’avions de transport Junkers Ju-52, marqués de la croix gammée nazie (svastika).
    • Date : Juillet 1943
    • Lieu : Tunis, Tunisie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-77-L1326
    • La campagne de Tunisie
      À Dely Ibrahim en Algérie, en juillet 1943, le général de corps d’armée Koeltz, commandant le XIXe corps d’armée engagé dans la campagne de Tunisie, décore des officiers pour leur participation à cette bataille achevée le 13 mai 1943. Ici, un capitaine du 5e RCA (régiment de chasseurs d’Afrique), qui a combattu au sein de la DMC (division de marche de Constantine).
    • Date : Juillet 1943
    • Lieu : Algérie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE-82-L1434
    • La campagne de Tunisie
      En août 1943, aux alentours d’Alger, le général d’armée Joseph Georges, membre du Comité français de la libération nationale (CFLN), félicite le 1er RTA (régiment de tirailleurs algériens) pour sa participation, au sein de la DMC (division de marche de Constantine), à la campagne de Tunisie qui s’est achevée le 13 mai 1943. Après avoir décoré plusieurs officiers et soldats, il fait la lecture des citations face aux récipiendaires dont la veuve de l’un d’entre eux, madame Henri-Jean Huguenin, mort au combat devant Pichon (Tunisie).
    • Date : Août 1943
    • Lieu : Alger, Algérie
    • Photographe : inconnu
    • Origine : SCA / ECPAD
    • Référence : TERRE 83-1445

La campagne de Tunisie, également connue sous le nom de « bataille de Tunisie », est un ensemble de batailles de la seconde guerre mondiale qui se déroulent en Tunisie entre le 17 novembre 1942 et le 13 mai 1943. Elles opposent les forces de l’Allemagne nazie et de l’Italie fasciste (forces de l’Axe) aux armées alliées composées principalement d’Américains, de Britanniques et de Français.La campagne débute par des succès allemands mais la supériorité en hommes et en armement des Alliés conduit finalement à la défaite de l’Axe. Cette victoire pour les Alliés s’inscrit dans une nouvelle phase de la guerre marquée par une série de succès militaires décisifs et que l’on appelle désormais « le tournant de la guerre ». D’un point de vue strictement français, la campagne marque le retour de l’armée d’Afrique dans le conflit aux côtés des forces alliées et des Français libres.

La campagne a fait l’objet d’une couverture photographique et cinématographique par le Service cinématographique de l’armée (SCA), plus précisément par ses antennes basées en Afrique du Nord. Le SCA a ainsi réalisé, entre février et juillet 1943, trente-et-un reportages photographiques comportant entre cinq et cent soixante clichés chacun et conservés dans la série « Terre » du fonds « seconde guerre mondiale » de l’ECPAD (1). Les photographes sont majoritairement inconnus, à l’exception de deux d’entre eux, Rolando Lévèque et Viard. Leurs images concernent exclusivement la participation de l’armée d’Afrique à la campagne de Tunisie. On y voit à l’œuvre le XIXe corps d’armée commandé par le général Koeltz, en particulier divers éléments de la division de marche de Constantine, de la division de marche d’Alger, de la brigade légère mécanique, de la 1re division de marche du Maroc, de la division de marche d’Oran et du front du sud-est algérien. Les moments saisis évoquent notamment l’offensive allemande du Faïd, la reconquête de la dorsale orientale, la bataille de Kasserine, les attaques au nord du Chott el Djerid, la prise de Gafsa, la bataille du massif de l’Ousselat et l’avance vers Bizerte et Tunis. Les soldats sont photographiés lors de progressions, de mises en batterie de l’artillerie (les images de cette arme sont prépondérantes sur les autres), de patrouilles et de leur vie courante dans les campements au cœur du désert tunisien. Ces vues permettent de constater le réarmement de l’armée française avec du matériel américain, entamé en novembre 1942 à la suite du débarquement allié en Afrique du Nord. Quelques reportages montrent également les forces armées britanniques (la 1re armée commandée par le général Anderson) et américaines (le 2e corps d’armée, commandé par le général Fredentall puis le général Patton), aux côtés desquelles les Français combattent. Plutôt que les affrontements eux-mêmes et les soldats allemands et italiens au combat, les vues révèlent les résultats du conflit : nombreuses sont les images de prisonniers allemands et italiens ainsi que de tombes, de prises de guerre et de matériel ennemi détruit et abandonné, telles des preuves de la victoire alliée. Enfin, remises de décorations et défilé à Tunis fin mai 1943 sont immortalisés par le SCA et marquent la fin victorieuse pour les Alliés de la campagne de Tunisie et le passage définitif de l’armée d’Afrique du côté des forces françaises combattantes.

Il est à noter par ailleurs qu’en plus de la production du SCA, sont conservés dans les fonds de l’ECPAD sept reportages de la série FFL, réalisés entre mars et novembre 1943 et qui comprennent des vues du général Mast, résident général en Tunisie, et des images mettant à l’honneur les Français libres qui ont combattu en Tunisie. À cela s’ajoute un reportage, intégré dans les fonds privés, qui présente des photographies complémentaires à celles du SCA, prises en 1942 par le lieutenant Bergue alors commandant de la 4e compagnie du 1er bataillon du 4e régiment mixte de zouaves et tirailleurs en Tunisie (référence D236).

Une sélection de trente de ces photographies de la série « Terre » consacrées à la campagne de Tunisie est proposée dans le portfolio ci-joint. Elle offre un panel représentatif des images de la participation des troupes françaises à cette campagne.

(1) Pour la production des films du SCA, voir la brève concernant les films relatifs à la campagne de Tunisie.