Les cinq extraits issus des actualités hebdomadaires allemandes (Deutsche Wochenschauen) présentent la bataille de Stalingrad entre le 16 septembre et le 29 octobre 1942. En l’espace d’un mois, la représentation de la bataille évolue considérablement, passant d’une victoire imminente à l’enlisement inévitable.

En septembre 1942, la situation militaire est encore largement en faveur de l’armée allemande. Cette impression est perceptible dans ces extraits de films, non seulement à travers les images mais aussi grâce à l’illustration musicale et au commentaire. En effet, l’été est encore largement présent et les frimas de l’hiver ne pèsent pas encore sur les épaules des fantassins, des tankistes et des aviateurs allemands. La Chevauchée des Walkyries de Richard Wagner, entendue sur les images de chasseurs allemands survolant Stalingrad, traduit, quant à elle, l’irrésistible progression de l’armée allemande.

Peu à peu, le traitement visuel du conflit évolue pour se concentrer sur les combats urbains autour et dans Stalingrad. Voyant que l’affrontement sera long, les étapes de la « victoire » allemande sont symbolisées par des vues des quartiers de la ville conquis, comme en témoigne la scène montrant des soldats allemands hissant un fanion nazi sur un mât dans les ruines d’un quartier vaincu tandis qu’apparaît « au fond, la Volga, le long de laquelle combattent nos troupes » affirme la voix off.

L’illustration musicale et le commentaire, glorieux et rythmés durant l’été, prennent la mesure du combat de l’automne : la cadence ralentit à mesure que la bataille s’enlise. Le commentateur emploie des termes qui traduisent la dureté des combats, en précisant de plus en plus « l’héroïsme du soldat allemand combattant contre un ennemi dix fois supérieur en nombre ». À l’écran, les blindés sont rares, le fantassin allemand les remplace dans des combats urbains acharnés. Le soldat soviétique demeure quant à lui invisible.

Les images tentent donc progressivement d’atténuer la défaite imminente. Il faut dire que la communication est faite pour clamer la victoire et non pour avouer la défaite.

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : Juillet 1942 - Février 1943
  • Lieux : Stalingrad
  • Évènement : La bataille de Stalingrad
  • Référence : Réf : AA 50 / Réf : AA 11 / Réf : AA 24 / Réf : AA 42 / Réf : AA 634
  • Copyright : ECPAD