« L’Autriche oublie « l’Anschluss » ».
Le général Béthouart, accompagné du colonel Brissaud-Desmaillets, inaugure la reprise du trafic ferroviaire dans le Tyrol et le Vorarlberg. Dans la gare de Bludenz, il emprunte ainsi un autorail dont le passage est salué par la population. Le général Béthouart participe ensuite à l’ascension en traîneau d’une montagne enneigée.
Dans un paysage alpestre, les généraux de Lattre, Béthouart et de Monsabert sont reçus par le général de Linarès, commandant la 2e DIM (Division d’infanterie marocaine). Un spectacle de danses folkloriques leur est proposé.
Le général Leclerc fête sa quatrième étoile au lac d’Ammersee, situé en Bavière (Allemagne). Un montage d’images d’archives, doté d’un commentaire dithyrambique, rappelle les victoires de la 2e Division blindée, commandée par le général Leclerc, du Tchad à Strasbourg en passant par la Lybie, la Normandie et Paris.

« Résurrection… Méditation… ».
Les derniers déportés quittent le camp de concentration de Dachau (Bavière). Après avoir été désinfectés, ils montent dans des camions qui circulent en convoi sur une autoroute.
Plus au nord, en Thuringe, deux mille civils allemands rendent une visite obligatoire au camp de concentration de Buchenwald, « Enfer que n’aurait pas renié Dante ». Ils y découvrent les cadavres empilés, les tortures et les mutilations infligées aux déportés, les fosses communes. Les corps sont mis en bière puis des habitants vêtus de noir portent les cercueils dans les rues de Weimar. Prononcée par un commentateur indigné et particulièrement revanchard, l’exclamation « C’est votre oeuvre, Allemands ! » scande le reportage.

« Après le dernier round ».
Dans la cour d’honneur des Invalides à Paris, le général De Gaulle, accompagné d’André Diethelm, ministre de la Guerre, remet la grand-croix de la Légion d’honneur au général britannique Montgomery. Un défilé de gardes républicains et de chasseurs alpins clôt la cérémonie. Après une rétrospective retraçant sa victoire sur le maréchal allemand Rommel en Afrique du Nord, puis la reddition des forces allemandes en sa présence (1), le général Montgomery dépose une couronne sur la tombe du Soldat inconnu, sous l’Arc de triomphe, signe le livre d’or et descend en voiture les Champs-Elysées en compagnie du général Koenig, sous les acclamations des Parisiens.

« L’assaut de la terre ».
Lors d’une prise d’armes sur un terrain d’aviation, le colonel Faure remet leur insigne aux parachutistes brevetés du 1er RCP (Régiment de chasseurs parachutistes), formation qui a participé aux combats d’Italie, de Sicile, des Vosges et d’Alsace, et reçu une citation à l’ordre de l’armée. Les phases successives d’une manoeuvre d’entraînement sont ensuite relatées : préparation, embarquement à bord d’avions de transport Dakota C 47 et de planeurs, décollage des appareils puis largage des parachutistes.

« La France n’avait pas perdu la guerre ».
Au cours d’une prise d’armes (2), le général De Gaulle décore le drapeau du 1er RI (Régiment d’infanterie), puis remet la médaille militaire au général de Lattre, fait grand-croix de la Légion d’honneur le général de Monsabert, croix d’officier de la Légion d’honneur le général Guillaume et décore le colonel Lher. 40 000 soldats et plusieurs centaines de véhicules et blindés défilent ensuite devant les généraux et André Diethelm.

(1) Dans le sujet évoquant la capitulation des armées allemandes, signée à Lunebourg le 4 mai 1945, les paroles du général Montgomery sont intelligibles sur la bande sonore.

(2) Le commentaire ne précise ni le lieu ni la date de la cérémonie : elle se tient en fait à Stuttgart, le 18 mai 1945.

« Retrouvez ici l’histoire du Journal de guerre ».

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : Mai 1945
  • Lieux : Allemagne, Autriche, Bavière, Buchenwald, Dachau, France, Ile-de-France, Lunebourg, Paris, Stuttgart, Weimar
  • Évènement : Journal filmé de l'Armée n°42.
  • Personnes : Béthouart, Brissaud-Desmaillets, De Gaulle, De Lattre de Tassigny, De Linarès, De Monsabert, Diethelm, Faure, Guillaume, Koenig, Leclerc, Montgomery, Rommel
  • Équipe de tournage : SCA : Service Cinématographique des Armées
  • Référence : J 42
  • Copyright : SCA : Service Cinématographique des Armées - ECPAD