• Front de l'Atlantique : bombardiers américains engagés dans la poche de Royan.
      Bombardier lourd B17 Flying Forteress américain du 447th ou 486th Group (3rd Air division) au-dessus de la côte atlantique à hauteur de Royan. Prenant part à l'offensive de la poche, les avions ont largué des centaines de tonnes de bombes sur le secteur.
    • Date : Avril 1945
    • Lieu : Ile d\'Oléron / Charente-Maritime / Poitou-Charentes / France
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : Terre-10328-R12
    • Front de l'Atlantique : bombardiers américains engagés dans la poche de Royan.
      Les 447th et 486th Groups américains (3rd Air division), équipés de bombardiers lourds B17 Flying Forteress, ont pris part à l'offensive de la poche de Royan.
    • Date : Avril 1945
    • Lieu : Ile d\'Oléron / Charente-Maritime / Poitou-Charentes / France
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : Terre-10328-R26
    • Front de l'Atlantique : bombardiers américains engagés dans la poche de Royan.
      Les 447th et 486th Groups américains (3rd Air division), équipés de bombardiers lourds B17 Flying Forteress, ont pris part à l'offensive de la poche de Royan. Au premier plan, un caméraman du SCA (Service Cinématographique des Armées).
    • Date : Avril 1945
    • Lieu : Ile d\'Oléron / Charente-Maritime / Poitou-Charentes / France
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : Terre-10328-R41
    • Front de l'Atlantique : bombardiers américains engagés dans la poche de Royan.
      Opérateur radio en liaison depuis la tour de contrôle avec un pilote de bombardier lourd américain mobilisé dans le secteur de la poche de Royan. (Voir photographie Terre 10328 R74).
    • Date : Avril 1945
    • Lieu : Ile d\'Oléron / Charente-Maritime / Poitou-Charentes / France
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : Terre-10328-R57
    • Front de l'Atlantique : bombardiers américains engagés dans la poche de Royan.
      Vue aérienne de Royan au moment de l'offensive de la poche par les troupes françaises et américaines du 14 au 18 avril 1945.
    • Date : Avril 1945
    • Lieu : Ile d\'Oléron / Charente-Maritime / Poitou-Charentes / France
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : Terre-10328-R69
    • Front de l'Atlantique : bombardiers américains engagés dans la poche de Royan.
      Opérateur navigant à bord d'un bombardier lourd américain mobilisé dans le secteur de la poche de Royan en liaison avec l'opérateur radio d'un aérodrome (voir photographie Terre 10328 R57).
    • Date : Avril 1945
    • Lieu : Ile d\'Oléron / Charente-Maritime / Poitou-Charentes / France
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : Terre-10328-R74
    • Front de l'Atlantique : bombardiers américains engagés dans la poche de Royan.
      Opérateur de prises de vue du SCA (Service cinématographique des armées) ayant posé sa caméra sur la mitrailleuse d'un bombardier lourd américain qui a pris part à l'offensive de la poche de Royan.
    • Date : Avril 1945
    • Lieu : Ile d\'Oléron / Charente-Maritime / Poitou-Charentes / France
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : Terre-10328-R76

L’attaque de la poche de Royan, placée sous le commandement du général de Larminat, est menée par les unités de la 2e DB (Division Blindée) mises à la disposition du Détachement d’Armée de l’Atlantique, chargé de cette opération de reconquête baptisée opération « Vénérable ». L’offensive débute véritablement le 15 avril par un bombardement aérien préliminaire exécuté par plus de 1200 avions américains. Les bombardiers lourds B24 Liberators du 389th Group (2nd Air division) et B17 Flying Forteress des 447th et 486th Groups (3rd Air division) viennent à larguer 500 tonnes de bombes explosives à fragmentation sur les positions allemandes de la Grande Côte. Les appareils sont photographiés sur un aérodrome : certains sont abîmés, d’autres en maintenance (changement de moteur). Un aviateur se tient au poste de mitrailleuse ; deux opérateurs radio communiquent, l’un depuis le cockpit, l’autre depuis la tour de contrôle. (1)

NOTE : (1) Royan a subi le 5 janvier 1945 un important bombardemnt aérien allié exécuté par 347 Lancaster et 7 Mosquito des 1, 5 et 8th Groups britanniques qui ont largué 1576 tonnes de bombes explosives anéantissant la ville et faisant de nombreuses victimes.