• Fouilles et récupérations d'armes de l'Organisation armée secrète (OAS) à Oran.
      Des CRS s'apprêtent à fouiller un immeuble après le "Cessez le feu" décrété par les signataires des accords d'Evian.
    • Date : Mars 1962
    • Lieu : Oran / Oranie / Algérie
    • Photographe : Creuse
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-62-66-R18
    • Fouilles et récupérations d'armes de l'Organisation armée secrète (OAS) à Oran.
      Les gendarmes mobiles découvrent les initiales de l'Organisation armée secrète sur la porte d'une maison, en fouillant un quartier d'Oran, après le "Cessez le feu" décidé par les signataires des accords d'Evian.
    • Date : Mars 1962
    • Lieu : Oran / Oranie / Algérie
    • Photographe : Creuse
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-62-66-R19
    • Fouilles et récupérations d'armes de l'Organisation armée secrète (OAS) à Oran.
      Un stock d'armes, dont une caisse de fusils Sprinfield 1903 de 7,62 mm, vient d'être saisi par la Gendarmerie mobile dans une cache de l'Organisation armée secrète (OAS), à Oran. Cette saisie intervient après le "Cessez le feu" décidé par les signataires des accords d'Evian et contesté par l'OAS.
    • Date : Mars 1962
    • Lieu : Oran / Oranie / Algérie
    • Photographe : Creuse
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-62-66-R25
    • Fouilles et récupérations d'armes de l'Organisation armée secrète (OAS) à Oran.
      Un stock d'armes, dont une mitrailleuse de 12,7 mm Browning, vient d'être saisi par la Gendarmerie mobile dans une cache de l'Organisation armée secrète (OAS) à Oran. Cette saisie intervient après le "Cessez le feu" décidé par les signataires des accords d'Evian et contesté par l'OAS.
    • Date : Mars 1962
    • Lieu : Oran / Oranie / Algérie
    • Photographe : Creuse
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-62-66-R35

Le climat d’insécurité qui règne à Oran oblige la troupe, composée principalement de gendarmes mobiles, à quadriller les rues et à s’interposer entre les quartiers européens et musulmans. Arrivés sur les lieux, les militaires protégés par les blindés M8, prennent position et patrouillent dans la ville. Sur les murs, on trouve des inscriptions au nom du général Salan et de l’Organisation armée secrète (OAS). Lors d’une perquisition dans un immeuble, les gendarmes découvrent une cache d’armes. Des fusils et des mitrailleuses sont saisis et chargés dans un camion.