• Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Douala. Hôtel de France.
    • Date : 24 décembre 1916
    • Lieu : Cameroun, Douala
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-93-H-3650
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Banyo. Entrée du poste, façade intérieure.
    • Date : 15 juin 1918
    • Lieu : Cameroun, Banyo
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-223-H-7272
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Bana. Séance au tribunal de la circonscription. Le prononcé du jugement.
    • Date : 2 juin 1917
    • Lieu : Cameroun, Bana
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-156-H-4861
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Bonabéri. Extraction de gravier.
    • Date : 10 janvier 1917
    • Lieu : Cameroun, Bonabéri
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-98-H-3792
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Bonabéri. Arrivée des bananes en en gare.
    • Date : 11 janvier 1917
    • Lieu : Cameroun, Bonabéri
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-111-H-4125
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Kaké. Récolte des choux palmistes.
    • Date : 20 avril 1917
    • Lieu : Cameroun, Kaké
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-129-H-4459
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Kaké. Fabrication indigène d'huile de palme.
    • Date : 19 avril 1917
    • Lieu : Cameroun, Kaké
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-144-H-4650
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Djombé. Balle de kapok de 36 kg sortant de la presse.
    • Date : 3 avril 1917
    • Lieu : Cameroun, Njombé
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-148-H-4716
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Route de Foumban, région du Noun. Indigènes traversant le Noun sur le pont de lianes.
    • Date : 19 mai 1917
    • Lieu : Cameroun, région du Noun
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-163-H-5086
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Mora. Une des cases du poste.
    • Date : 25 février 1918
    • Lieu : Cameroun, Mora
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-209-H-6501
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      N'Ghila (entre Yaoundé et Yoko). Une case à palabres.
    • Date : 18 août 1917
    • Lieu : Cameroun, Nguila
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-175-H-5456
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Route de Maroua à Léré. Dumeru. Construction d'une case.
    • Lieu : Cameroun, Doumrou
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-222-H-7231
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Campo. La prison.
    • Date : 21 juillet 1917
    • Lieu : Cameroun, Campo
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-174-H-5436
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Foumban. La case aux passagers.
    • Date : 26 juin 1918
    • Lieu : Cameroun, Foumban
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-225-H-7402
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Lolodorf. Culture du riz. Fillette coupant des épis.
    • Date : 30 juin 1917
    • Lieu : Cameroun, Lolodorf
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-167-H-5221
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Akonolinga. Coagulation du latex du caoutchouc.
    • Date : 4 octobre 1917
    • Lieu : Cameroun, Akonolinga
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-186-H-5692
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Plantation de l'Hermannshof. Hommes apportant le latex récolté.
    • Date : 4 juillet 1917
    • Lieu : Cameroun, Lolodorf
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-172-H-5389
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Karnak- Logone. Tisseur.
    • Date : 14 avril 1918
    • Lieu : Cameroun, Karnak-Logone
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-219-H-7095
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Foumban. Exemplaire d'une pièce d'étoffe, coton tissé à dessins bleu et blanc.
    • Date : 25 juillet 1917
    • Lieu : Cameroun, Karnak-Logone
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-157-H-4893
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Yoko. Forgeron haoussa.
    • Date : 25 août 1917
    • Lieu : Cameroun, Yoko
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-177-H-5477
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Foumban. Différents objets anciens remarquables (travail Bamoun).
    • Date : 25 août 1917
    • Lieu : Cameroun, Foumban
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-159-H-4914
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Foumban. Marchands de sel et d'arachides.
    • Date : 26 mai 1917
    • Lieu : Cameroun, Foumban
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-159-H-4939
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Edéa. Vendeurs de sel.
    • Date : 25 janvier 1917
    • Lieu : Cameroun, Edéa
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-142-H-4627
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Ngaoundéré village. Marchands au coin d'une rue.
    • Date : 20 décembre 1917
    • Lieu : Cameroun, Ngaoundéré
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-199-H-6040
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Djombé. Un blanc qui cherche ses chiques au sortir d'un séchoir.
    • Date : 4 avril 1917
    • Lieu : Cameroun, Njombé-Penja
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-116-H-4216
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Douala. Hôpital indigène. Pansement d'un blessé.
    • Date : 31 décembre 1916
    • Lieu : Cameroun, Douala
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-107-H-4042
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Foumban. Ancienne idole du culte fétiche.
    • Date : 25 mai 1917
    • Lieu : Cameroun, Foumban
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-159-H-4911
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Mission catholique de Ngovayang. Intérieur de l'école.
    • Date : 6 juillet 1917
    • Lieu : Cameroun, Ngovayang
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-172-H-5375
    • Du protectorat allemand au mandat français, le Cameroun en 1917-1918
      Goulfei. Vue panoramique vers la mosquée et le Chari.
    • Date : 27 mars 1918
    • Lieu : Cameroun, Goulfey Gana
    • Photographe : Frédéric Gadmer
    • Origine : SPA - ECPAD
    • Référence : SPA-217-H-6980

Après trente ans de présence allemande et un an et demi de guerre, l’ancienne colonie allemande du Cameroun passe sous domination anglaise pour sa partie occidentale et française pour l’essentiel de son territoire. Quelques mois après les derniers combats, la section photographique de l’armée française dépêche sur place un opérateur de prises de vues, Frédéric Gadmer.

Ce dernier débarque le 4 décembre 1916 à Douala. Avec un convoi de porteurs, il sillonne le pays d’ouest en est jusqu’à Akonolinga et du sud vers le nord, de la frontière de la Guinée équatoriale au lac Tchad, parcourant des milliers de kilomètres et réalisant près de trois mille photographies sur plaques de verre de grand format.

Ces clichés témoignent de la réorganisation administrative du pays, qui sera ultérieurement placé sous mandat de la Société des nations.

Ils proposent également un florilège des richesses que recèle le pays : les réseaux de communication et les infrastructures laissées par l’ancien occupant et favorisant l’accroissement des échanges entre la zone forestière du sud et le nord sahélien, l’agriculture florissante offrant des perspectives à l’exportation alors que la France est encore en plein conflit sur le front européen, les productions artisanales de qualité provenant des hauts plateaux et commençant à rayonner.

L’opérateur dresse par ailleurs un inventaire de l’architecture coloniale et traditionnelle du pays et parvient à évoquer l’état de l’enseignement, de la culture et des religions.

Le présent dossier propose une sélection représentative de soixante-treize de ces images replacées dans leur contexte.