• Des tirailleurs malgaches à bord de l'Océanien, en rade de Malte.
      Des soldats malgaches à bord de « l’Océanien » dans le port de La Valette.
    • Date : Décembre 1917
    • Lieu : Méditerranée / Malte
    • Photographe : Winckelsen
    • Origine : SPCA - ECPAD
    • Référence : SPA-12-OS-252
    • Des tirailleurs malgaches à bord de l'Océanien, en rade de Malte.
      Le port de la Valette.
    • Date : Décembre 1917
    • Lieu : Méditerranée / Malte
    • Photographe : Winckelsen
    • Origine : SPCA - ECPAD
    • Référence : SPA-12-OS-253
    • Des tirailleurs malgaches à bord de l'Océanien, en rade de Malte.
      Des soldats malgaches à bord de « l’Océanien » dans le port de La Valette.
    • Date : Décembre 1917
    • Lieu : Méditerranée / Malte
    • Photographe : Winckelsen
    • Origine : SPCA - ECPAD
    • Référence : SPA-12-OS-255
    • Des tirailleurs malgaches à bord de l'Océanien, en rade de Malte.
      Des soldats malgaches à bord de « l’Océanien » dans le port de La Valette.
    • Date : Décembre 1917
    • Lieu : Méditerranée / Malte
    • Photographe : Winckelsen
    • Origine : SPCA - ECPAD
    • Référence : SPA-12-OS-258
    • Des tirailleurs malgaches à bord de l'Océanien, en rade de Malte.
      Des soldats malgaches à bord de l'"Océanien".
    • Date : Décembre 1917
    • Lieu : Méditerranée / Malte
    • Photographe : Winckelsen
    • Origine : SPCA - ECPAD
    • Référence : SPA-12-OS-259
    • Des tirailleurs malgaches à bord de l'Océanien, en rade de Malte.
      Le canon de lutte anti-sous-marine à la proue du bâtiment l'"Océanien".
    • Date : Décembre 1917
    • Lieu : Méditerranée / Malte
    • Photographe : Winckelsen
    • Origine : SPCA - ECPAD
    • Référence : SPA-12-OS-260

Des tirailleurs malgaches, à bord de « l’Océanien », rejoignent Port-Saïd en faisant escale à Malte.

Les mers étant peu sûres (mines posées par les U-boot, guerre sous-marine à outrance depuis le début de l’année 1917),  les soldats et les autres passagers sont équipés de ceintures de sauvetage.

Le bâtiment est également pourvu en canots et radeaux de sauvetage. A l’avant du bateau (pl. 260), deux hommes d’équipage sont postés derrière un canon anti sous-marin.