• Construction d'une piste allant de Kerrata à Sidi-Aïch et Akbou par le 50e Bataillon du Génie (BG).
      Un lieutenant sur un mulet, appartenant au 513e Groupe de transport (GT) rend visite à ses collègues sapeurs du 50e Bataillon du génie (BG) qui construisent la route Kerrata-Sidi-Aïch-Akbou.
    • Date : Juin 1956
    • Lieu : Kerrata / Région de Constantine / Kabylie / Ouled El-Bahri
    • Photographe : Jaillant
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-56-127-R04
    • Construction d'une piste allant de Kerrata à Sidi-Aïch et Akbou par le 50e Bataillon du Génie (BG).
      Un bulldozer manœuvré par un soldat du 50e Bataillon du Génie (BG) trace et élargit la piste de la future route en construction Kerrata-Sidi-Aïch-Akbou.
    • Date : Juin 1956
    • Lieu : Kerrata / Région de Constantine / Kabylie / Ouled El-Bahri
    • Photographe : Jaillant
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-56-127-R11
    • Construction d'une piste allant de Kerrata à Sidi-Aïch et Akbou par le 50e Bataillon du Génie (BG).
      Un sapeur du 50e Bataillon du Génie (BG) monte la garde au camp de base d'une vallée kabyle.
    • Date : Juin 1956
    • Lieu : Kerrata / Région de Constantine / Kabylie / Ouled El-Bahri
    • Photographe : Jaillant
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-56-127-R14
    • Construction d'une piste allant de Kerrata à Sidi-Aïch et Akbou par le 50e Bataillon du Génie (BG).
      Deux appelés du 50e Bataillon du Génie (BG) confectionnent des gabions pour la route en construction Kerrata-Sidi-Aïch-Akbou.
    • Date : Juin 1956
    • Lieu : Kerrata / Région de Constantine / Kabylie / Ouled El-Bahri
    • Photographe : Jaillant
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-56-127-R15
    • Construction d'une piste allant de Kerrata à Sidi-Aïch et Akbou par le 50e Bataillon du Génie (BG).
      Un appelé du 50e Bataillon du Génie (BG) assemble les éléments d'une buse installée sous la route en construction Kerrata-Sidi-Aïch-Akbou.
    • Date : Juin 1956
    • Lieu : Kerrata / Région de Constantine / Kabylie / Ouled El-Bahri
    • Photographe : Jaillant
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-56-127-R18
    • Construction d'une piste allant de Kerrata à Sidi-Aïch et Akbou par le 50e Bataillon du Génie (BG).
      Des bornes kilométriques sont confectionnées et peintes avec de vieilles touques récupérées par un soldat du Génie.
    • Date : Juin 1956
    • Lieu : Kerrata / Région de Constantine / Kabylie / Ouled El-Bahri
    • Photographe : Jaillant
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-56-127-R36
    • Construction d'une piste allant de Kerrata à Sidi-Aïch et Akbou par le 50e Bataillon du Génie (BG).
      Une buse vient d'être installée sous la future route Kerrata-Sidi-Aïch-Akbou par les soldats du 50e Bataillon du Génie (BG) et les ouvriers algériens.
    • Date : Juin 1956
    • Lieu : Kerrata / Région de Constantine / Kabylie / Ouled El-Bahri
    • Photographe : Jaillant
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-56-127-R9

Afin de désenclaver les villages situés entre Kerrata, Sidi-Aïch et Akbou dans l’est constantinois, le 50e Bataillon du Génie ouvre une piste dans le cadre de la Pacification.
Les personnels sont recutés parmi les hommes des villages environnants et protégés dès leur prise en charge dans les camions les amenant du camp de tentes du Génie sur leur lieu de travail. Sur le chantier, les engins de travaux publics ouvrent les voies pendant que soldats et ouvriers gabionnent un tronçon de chaussée sous laquelle passe une importante buse.
Les sapeurs confectionnent également une armature grillagée pour le soutènement des murets, assemblent une buse ou préparent les bornes kilométriques qui vont jalonner la piste. La construction de cette route facilite les échanges entre populations civiles et militaires.
Un lieutenant du 513e Groupe de transport (GT) rend visite au bataillon du Génie, des camions ravitaillent en blé ou semoule des villageois (sous le regard d’un commandant de la 19e Division d’infanterie (DI) qui discute avec des Kabyles) ou s’arrêtent dans les douars pour soigner les enfants. Un lieutenant des Sections administratives spécialisées (SAS) se rend au souk du village d’Ouled el Bahri pour prendre contact avec la population locale.