• Concours de la résistance et de la déportation - photographies mises à disposition des candidats.
      Edmond Michelet, ministre des armées, assiste à une messe en mémoire des déportés du camp de concentration de Dachau, en l'église Notre-Dame-de-Lorette.
    • Date : 29 avril 1946
    • Lieu : France ; Paris ; ND de Lorette
    • Photographe : YVRON
    • Origine : ©ECPAD/France/1946/YVRON
    • Référence : TERRE-11114-G5
    • Concours de la résistance et de la déportation - photographies mises à disposition des candidats.
      Au début de la cérémonie d’hommage aux déportés de Dachau, présidée par Edmond Michelet, ministre des armées, les autorités saluent le drapeau pendant que la musique de la garde républicaine exécute la Marseillaise.
    • Date : 29/04/1946
    • Lieu : France ; Paris ; Arc de Triomphe
    • Photographe : YVRON
    • Origine : ©ECPAD/France/1946/YVRON
    • Référence : TERRE-11114-G10
    • Concours de la résistance et de la déportation - photographies mises à disposition des candidats.
      Le camp d'Allach en Bavière, annexe du camp de concentration de Dachau. Portrait d'une femme souffrant de malnutrition, assise devant un baraquement. Le camp d'Allach en Bavière constitue un des kommandos extérieurs du camp de concentration de Dachau qui fournit de la main-d'oeuvre féminine, notamment à la manufacture de porcelaine d'Allach qui appartient à la SS. Le reportage témoigne de la présence dans ce camp de quelques survivantes, transférées d'autres camps de Pologne, évacués sous la pression de l'avancée des troupes alliées.
    • Date : 01/05/1945 - 31/05/1945
    • Lieu : Allemagne ; Bavière ; Allach
    • Photographe : Henri MALIN
    • Origine : ©ECPAD/France/1945/Henri MALIN
    • Référence : TERRE-10434-G7
    • Concours de la résistance et de la déportation - photographies mises à disposition des candidats.
      Le camp d'Allach en Bavière, annexe du camp de concentration de Dachau. Photographie de groupe de femmes rescapées devant un baraquement du camp.
    • Date : 01/05/1945 - 31/05/1945
    • Lieu : Allemagne ; Bavière ; Allach
    • Photographe : Henri MALIN
    • Origine : ©ECPAD/France/1945/Henri MALIN
    • Référence : TERRE-10434-G10
    • Concours de la résistance et de la déportation - photographies mises à disposition des candidats.
      Libération du camp de concentration de Dachau. Les photographies, prises le 12 mai 1945, témoignent en partie des atrocités qui s'y déroulaient et de la prise en charge des prisonniers par l'armée américaine. Des cadavres de détenus s'amoncellent, entassés sur des charrettes par des civils allemands. Des rescapés, très affaiblis, semblent lutter pour survivre. Ceux atteints de dysenterie ou du typhus sont évacués.
    • Date : 22/04/1945 - 12/05/1945
    • Lieu : Allemagne ; Rhin ; Rastatt ; Seltz ; Beinheim ; Dachau
    • Photographe : Albert WEILL
    • Origine : ©ECPAD/France/1945/Albert WEILL
    • Référence : TERRE-10422-R19
    • Concours de la résistance et de la déportation - photographies mises à disposition des candidats.
      Libération du camp de concentration de Dachau. Libéré par les troupes américaines le 29 avril 1945, le camp de Dachau fut le premier camp de concentration allemand, ouvert dès le 22 mars 1933. Des vues plongeantes de plusieurs hangars ceints d'un double réseau de fils barbelés électrifiés révèlent l'ampleur du camp.
    • Date : 22/04/1945 - 12/05/1945
    • Lieu : Allemagne ; Rhin ; Rastatt ; Seltz ; Beinheim ; Dachau
    • Photographe : Henri MALIN
    • Origine : ©ECPAD/France/1945/Henri MALIN
    • Référence : TERRE-10422-R14
    • Concours de la résistance et de la déportation - photographies mises à disposition des candidats.
      Situé au château de Vaihingen entre Karlsruhe et Stuttgart en Allemagne, le camp éponyme, Aussenlager du KL-Natzweiler (camp de concentration de Natzweiler, au Struthof), le camp Aussenlager du KL-Natzweiler (camp de concentration de Natzweiler, au Struthof),est ouvert en août 1944. Dès octobre 1944, il est transformé en camp de malades. Véritable mouroir, plus de 3 200 déportés polonais, tchèques, roumains, russes et français y moururent en huit mois de l'absence totale de soins et de l'absolue insalubrité des conditions de vie.
    • Date : 13 avril 1945
    • Lieu : Allemagne ; Bade-Würtemberg ; Vaihingen ; Wossingen
    • Photographe : Germaine Kanova
    • Origine : ©ECPAD/France/1945/Germaine KANOVA
    • Référence : TERRE-10300-R17
    • Concours de la résistance et de la déportation - photographies mises à disposition des candidats.
      Situé au château de Vaihingen entre Karlsruhe et Stuttgart en Allemagne, le camp éponyme, Aussenlager du KL-Natzweiler (camp de concentration de Natzweiler, au Struthof), le camp Aussenlager du KL-Natzweiler (camp de concentration de Natzweiler, au Struthof),est ouvert en août 1944. Dès octobre 1944, il est transformé en camp de malades. Véritable mouroir, plus de 3 200 déportés polonais, tchèques, roumains, russes et français y moururent en huit mois de l'absence totale de soins et de l'absolue insalubrité des conditions de vie.
    • Date : 13 avril 1945
    • Lieu : Allemagne ; Bade-Würtemberg ; Vaihingen ; Wossingen
    • Photographe : Germaine Kanova
    • Origine : ©ECPAD/France/1945/Germaine KANOVA
    • Référence : TERRE-10300-R06
    • Concours de la résistance et de la déportation - photographies mises à disposition des candidats.
      Situé au château de Vaihingen entre Karlsruhe et Stuttgart en Allemagne, le camp éponyme, Aussenlager du KL-Natzweiler (camp de concentration de Natzweiler, au Struthof), le camp Aussenlager du KL-Natzweiler (camp de concentration de Natzweiler, au Struthof),est ouvert en août 1944. Dès octobre 1944, il est transformé en camp de malades. Véritable mouroir, plus de 3 200 déportés polonais, tchèques, roumains, russes et français y moururent en huit mois de l'absence totale de soins et de l'absolue insalubrité des conditions de vie.
    • Date : 13 avril 1945
    • Lieu : Allemagne ; Bade-Würtemberg ; Vaihingen ; Wossingen
    • Photographe : Germaine Kanova
    • Origine : ©ECPAD/France/1945/Germaine KANOVA
    • Référence : TERRE-10300-L32

Depuis 2013, l’ECPAD est partenaire de la Fondation de la Résistance et de la Fondation pour la mémoire de la Déportation.

Dans ce cadre, l’ECPAD met à disposition des candidats photographies et films commentés.

Pour en savoir plus, le site Education & recherche de l’ECPAD