• Cérémonie militaire, à Alger, pour la commémoration de la victoire du 8 mai 1945.
      Le général Jouhaud, commandant la 5e région aérienne, le général Allard, commandant le corps d'Armée d'Alger, et un ancien combattant musulman se recueillent devant le monument aux morts d'Alger lors de la commémoration du douzième anniversaire de la victoire.
    • Date : Mai 1957
    • Lieu : Alger
    • Photographe : Michalowski
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-57-05C-RC11
    • Cérémonie militaire, à Alger, pour la commémoration de la victoire du 8 mai 1945.
      Le général de division Allard, commandant le corps d'Armée d'Alger, remet une décoration à un caporal musulman du Service de Santé lors de la commémoration du douzième anniversaire de la victoire.
    • Date : Mai 1957
    • Lieu : Alger
    • Photographe : Michalowski
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-57-05C-RC18
    • Cérémonie militaire, à Alger, pour la commémoration de la victoire du 8 mai 1945.
      Le général Salan décore le général Massu lors de la cérémonie commémorant le douzième anniversaire de la victoire à Alger.
    • Date : Mai 1957
    • Lieu : Alger
    • Photographe : Michalowski
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-57-05C-RC20
    • Cérémonie militaire, à Alger, pour la commémoration de la victoire du 8 mai 1945.
      Portrait du général Massu tout juste décoré par le général Salan pendant la cérémonie commémorant le 12e anniversaire de la Victoire.
    • Date : Mai 1957
    • Lieu : Alger
    • Photographe : Michalowski
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : ALG-57-05C-RC21

Plus de 5 000 hommes de troupe défilent dans Alger pour commémorer le douzième anniversaire de la victoire. Les généraux Jouhaud, commandant la 5e région aérienne, Allard, commandant le corps d’Armée d’Alger ainsi que Robert Lacoste, gouverneur général d’Alger, assistent à cette cérémonie sous la pluie. Les drapeaux du 9e Régiment de zouaves (RZ) et des fusiliers-marins ouvrent le défilé, suivis des éclaireurs-skieurs, des soldats de la 10e Division parachutiste (DP), du 1er Régiment de tirailleurs algériens (RTA), des harkas à cheval, du peloton motorisé de la Gendarmerie, du drapeau des anciens combattants musulmans et des chars du 21e Régiment d’infanterie coloniale (RIC). Puis, les autorités militaires et politiques se rassemblent devant le monument aux morts, au lieu-dit du plateau des Glières, pour un hommage solennel, et entonnent l’hymne national. Le général Raoul Salan, commandant en chef en Algérie, remet la cravate de la Légion d’honneur au colonel Bau, décore le général Massu et trois autres soldats. Il félicite également le général Redon et le colonel Trinquier. Le défilé reprend avec les anciens combattants, la musique de l’école des enfants de troupe de Koléa suivie du drapeau du 1er RTA et des harkas. Robert Lacoste, le vice-amiral d’escadre Auboyneau et le général Jouhaud regardent passer ce défilé depuis la tribune.