16Mar

Guerre et vie, ruines et légèreté

Guerre et vie, ruines et légèreté
A travers une soixantaine de photographies réalisées par les reporters militaires au cours de la Première et de la Seconde Guerre mondiale, Guerre et vie s’intéresse au quotidien des soldats sur le front et de la population civile « à l’arrière ».

28Fév

Images insolites.

Images insolites.
Étonnantes, étranges, inhabituelles, paradoxales… les images insolites nous intriguent toujours et prêtent à sourire, souvent, par leur caractère saugrenu.

02Fév

Le cirque.

Le cirque.
Itinérant ou sédentaire, le cirque attire depuis toujours un public varié séduit par la diversité des numéros proposés

26Jan

La chaîne du sang par le CTSA (Centre de Transfusion Sanguine des Armées) «Jean Julliard» de Clamart.

La chaîne du sang par le CTSA (Centre de Transfusion Sanguine des Armées) «Jean Julliard» de Clamart.
Créé en 1945 par le médecin général Julliard, dont il porte le nom depuis 1961, et implanté depuis 1945 dans l’îlot Percy

12Jan

Paysages, villes et vie quotidienne de la population et des militaires en Bosnie-Herzégovine et en Croatie.

Paysages, villes et vie quotidienne de la population et des militaires en Bosnie-Herzégovine et en Croatie.
Photographies de paysages, de villes et de la vie quotidienne civile et militaire en Bosnie-Herzégovine et en Croatie.

12Jan

Illustrations sur les métiers de l’armée de Terre : les parachutistes du 1er RHP et du 35e RAP de Tarbes.

Illustrations sur les métiers de l’armée de Terre : les parachutistes du 1er RHP et du 35e RAP de Tarbes.
Ce reportage met en scène les parachutistes du 1er RHP (Régiment de Hussards Parachutistes) et du 35e RAP (Régiment d’Artillerie Parachutiste) de Tarbes.




23Nov

L’EIPMF (École Interarmées du Personnel Militaire Féminin) à Caen-Carpiquet.

L’EIPMF (École Interarmées du Personnel Militaire Féminin) à Caen-Carpiquet.
Ouverte le 1er avril 1973 et implantée dans le quartier Koenig situé à Carpiquet près de Caen, l’EIPMF a pour mission de donner une formation de base aux personnels militaires féminins des trois armées,

23Nov

L’école des pupilles de la Marine de Bertheaume (Finistère).

L’école des pupilles de la Marine de Bertheaume (Finistère).
Fondée à Brest par le décret impérial du 15 novembre 1862, l’école des pupilles de la Marine accueille en priorité les enfants âgés de 9 à 15 ans dont le père a été tué au combat ou était en service sur les bâtiments de la Marine nationale.