06avr

Magazine militaire Algérie-Sahara 60/4.

105e anniversaire de la création des trois premiers Régiments de tirailleurs algériens à Saint-Arnaud. Vendanges à Auribeau. Surveillance maritime. Chantiers de construction dans la région d’Oran. Usine Altumec à Réghaïa. Récolte du riz.

01avr

Le Putsch des généraux (21 – 26 avril 1961) à travers les archives de l’ECPAD

Le Putsch des généraux (21 – 26 avril 1961) à travers les archives de l’ECPAD
Dans la nuit du 21 au 22 avril 1961, plusieurs unités parachutistes investissent la ville d’Alger et procèdent à l’arrestation des principales autorités civiles et militaires du pays.

01avr

Evénements d’Alger et d’Oran. Putsch des généraux.

Lucien Botras et Alain Darchy du SCA, à Alger, lors des journées du Putsch des généraux d’avril 1961.

31mar

La France est ici (mai-juin 1958).

Le 10 mai 1958, le FLN revendique le meurtre de trois soldats qu’il a retenu prisonniers depuis 18 mois. Cet événement est le détonateur d’un vaste mouvement de colère de la population le 13 mai

10mar

Magazine des Armées n°113.

Images d’Algérie : arrivée d’hélicoptères Alouette II ; échec de la grève à Alger ; inspection d’autorités sur les frontières.Sports militaires.

04mar

Képi bleu.2/2

Les Sections administratives spécialisées (SAS), commandées par des officiers surnommés les « képis bleus », assurent la présence française sur tout le territoire algérien, troublé par les activités des rebelles.

04mar

Képi bleu.1/2

Les Sections administratives spécialisées (SAS), commandées par des officiers surnommés les « képis bleus », assurent la présence française sur tout le territoire algérien, troublé par les activités des rebelles.


07jan

Championnat de France de cyclisme militaire.

Championnat de France de cyclisme militaire.
Le championnat de France de cyclisme militaire se déroule sur un parcours de 169 kilomètres et sur la piste du vélodrome de Bône.

07jan

Construction d’une piste allant de Kerrata à Sidi-Aïch et Akbou par le 50e Bataillon du Génie (BG).

Construction  d’une piste allant de Kerrata à Sidi-Aïch et Akbou par le 50e Bataillon du Génie (BG).
Afin de désenclaver les villages situés entre Kerrata, Sidi-Aïch et Akbou dans l’est constantinois, le 50e Bataillon du Génie ouvre une piste dans le cadre de la Pacification.