09nov

L’état des lieux de Château-Thierry et ses alentours au lendemain de la retraite allemande.

L’état des lieux de Château-Thierry et ses alentours au lendemain de la retraite allemande.
La contre-attaque alliée du 15 au 21 juillet 1918 permet aux Français de reprendre possession de Château-Thierry


08nov

Les troupes russes sur le front de Champagne inspectées par le général Lohvitsky en juillet 1916.

Les troupes russes sur le front de Champagne inspectées par le général Lohvitsky en juillet 1916.
Considérée comme un réservoir d’infanterie inépuisable, la Russie doit, dès août 1914, faire face à la demande d’envoi de troupes sur le front Occidental

08nov

Les soldats russes à Marseille.

Les soldats russes à Marseille.
Qualifiée de « réservoir d’hommes inépuisable » par Paul Doumer, la Russie doit, dès août 1914, faire face à la demande d’envoi de troupes sur le front occidental

08nov

Les préparatifs de la 1re armée et le début de l’offensive en Flandre fin juillet 1917.

Les préparatifs de la 1re armée et le début de l’offensive en Flandre fin juillet 1917.
L’état-major anglais prépare une offensive en Flandre (bataille de Passchendaele, 31 juillet-6 novembre 1917).

08nov

Les premières lignes près du saillant de Saint-Mihiel et la ville de Pont-à-Mousson en février 1916.

Les premières lignes près du saillant de Saint-Mihiel et la ville de Pont-à-Mousson en février 1916.
Le reportage présente principalement : – des soldats du 124e RIT (régiment d’infanterie territoriale) mangeant près d’une cuisine roulante dans le ravin Saint-Jacques ;

08nov

Les premières lignes du saillant de Saint-Mihiel et près du Grand-Couronné (Nancy).

Les premières lignes du saillant de Saint-Mihiel et près du Grand-Couronné (Nancy).
Le reportage présente : – la région des Paroches : un poste de commandement au bois des Paroches, le général de brigade Fraisse, commandant la 201e brigade d’infanterie territoriale,


08nov

Le front et les premières lignes près du saillant de Saint-Mihiel, début mars 1916.

Le front et les premières lignes près du saillant de Saint-Mihiel, début mars 1916.
Le front et les premières lignes près du saillant de Saint-Mihiel, en Meuse et dans la Meurthe-et-Moselle, début mars 1916.