Premier d’une série de films documentaires réalisés par le Service cinématographique de l’armée et consacrés à la seconde guerre mondiale, « Bataillon de choc » porte sur l’entraînement des parachutistes de cette unité d’élite formée en 1943, au centre d’entraînement de Staoueli en Algérie (1).

Les parachutistes du bataillon de choc effectuent un entraînement physique et militaire à travers divers exercices et une manœuvre commando. Une vingtaine d’hommes, en tenue de sport, exécutent des mouvements de gymnastique. Puis, les soldats s’entraînent au saut en parachute (tyrolienne, franchissement de porte, saut par trappe, maniement des sangles…). Enfin, les parachutistes accomplissent un saut réel suivi d’une mission dont l’objectif est de détruire une ligne de chemin de fer.

(1) Les images sont tournées par Tahar benelhannache, dit Hannache (ou Hanache).

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : 1945
  • Lieux : Algérie
  • Équipe de tournage : Section cinématographique de l’armée
  • Référence : SCA 1
  • Copyright : ECPAD