• Avance de la 2e DB (Division blindée) sur le Rhin ; libération du camp de concentration de Dachau.
      Amorçant la campagne d'Allemagne, un char Sherman de la 2e DB (Division blindée) franchit le Rhin à hauteur de Beinheim sur un pont flottant construit par le Génie de la 1re Armée.
    • Date : Avril - Mai 1945
    • Lieu : France / Alsace / Bas-Rhin / Allemagne / Dachau
    • Photographe : Malin
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10422-G15
    • Avance de la 2e DB (Division blindée) sur le Rhin ; libération du camp de concentration de Dachau.
      Des civils allemands, en colonne sur un pont flottant construit par le Génie de la 1re Armée et situé à hauteur de Beinheim, partent réparer les routes endommagées par le passage des chars.
    • Date : Avril - Mai 1945
    • Lieu : France / Alsace / Bas-Rhin / Allemagne / Dachau
    • Photographe : Malin
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10422-G19
    • Avance de la 2e DB (Division blindée) sur le Rhin ; libération du camp de concentration de Dachau.
      Le camp de concentration de Dachau en Allemagne : effets de détenus dont ils étaient dépourvus avant d'être incinérés.
    • Date : Avril - Mai 1945
    • Lieu : France / Alsace / Bas-Rhin / Allemagne / Dachau
    • Photographe : Malin
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10422-R02
    • Avance de la 2e DB (Division blindée) sur le Rhin ; libération du camp de concentration de Dachau.
      Cadavres de détenus au camp de concentration de Dachau en Allemagne. Dans l'impossibilité d'incinérer tous les morts, les soldats allemands de la Waffen SS avaient fait creuser des fosses où les corps étaient jetés et entassés pêle-mêle.
    • Date : Avril - Mai 1945
    • Lieu : France / Alsace / Bas-Rhin / Allemagne / Dachau
    • Photographe : Malin
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10422-R03
    • Avance de la 2e DB (Division blindée) sur le Rhin ; libération du camp de concentration de Dachau.
      Fours crématoires du camp de concentration de Dachau en Allemagne.
    • Date : Avril - Mai 1945
    • Lieu : France / Alsace / Bas-Rhin / Allemagne / Dachau
    • Photographe : Malin
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10422-R04
    • Avance de la 2e DB (Division blindée) sur le Rhin ; libération du camp de concentration de Dachau.
      Civils allemands contraints par les Alliés de rassembler les cadavres des détenus du camp de concentration de Dachau en Allemagne afin de les inhumer dignement.
    • Date : Avril - Mai 1945
    • Lieu : France / Alsace / Bas-Rhin / Allemagne / Dachau
    • Photographe : Malin
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10422-R07
    • Avance de la 2e DB (Division blindée) sur le Rhin ; libération du camp de concentration de Dachau.
      Civils allemands contraints par les Alliés de rassembler les cadavres des détenus du camp de concentration de Dachau en Allemagne afin de les inhumer dignement.
    • Date : Avril - Mai 1945
    • Lieu : France / Alsace / Bas-Rhin / Allemagne / Dachau
    • Photographe : Malin
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10422-R09
    • Avance de la 2e DB (Division blindée) sur le Rhin ; libération du camp de concentration de Dachau.
      Le camp de concentration de Dachau, en Allemagne, après sa libération par l'armée américaine. Ceint d'une double clôture électrifiée, il comptait environ 35000 détenus installés dans 34 blocks.
    • Date : Avril - Mai 1945
    • Lieu : France / Alsace / Bas-Rhin / Allemagne / Dachau
    • Photographe : Malin
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10422-R12
    • Avance de la 2e DB (Division blindée) sur le Rhin ; libération du camp de concentration de Dachau.
      Le camp de concentration de Dachau en Allemagne après sa libération par l'armée américaine le 29 avril 1945. Ceint d'une double clôture électrifiée, il comptait environ 35000 détenus installés dans 34 blocks.
    • Date : Avril - Mai 1945
    • Lieu : France / Alsace / Bas-Rhin / Allemagne / Dachau
    • Photographe : Malin
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10422-R13
    • Avance de la 2e DB (Division blindée) sur le Rhin ; libération du camp de concentration de Dachau.
      Le camp de concentration de Dachau en Allemagne après sa libération par l'armée américaine le 29 avril 1945. Il comptait environ 35000 détenus et comprenait 34 blocks, une vaste place d'appel et d'immenses bâtisses administratives.
    • Date : Avril - Mai 1945
    • Lieu : France / Alsace / Bas-Rhin / Allemagne / Dachau
    • Photographe : Malin
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10422-R14
    • Avance de la 2e DB (Division blindée) sur le Rhin ; libération du camp de concentration de Dachau.
      Un survivant du camp de Dachau présente au photographe ce qui était très certainement une unité de destruction de parasites, fonctionnant au gaz et destinée à assainir les tenues des prisonniers. Sur les portes des trois cellules, les inscriptions en allemand avertissent des précautions à prendre lors de la désinfection : "Durée de gazage ; Attention gaz ! ; Danger mortel ! ; Ne pas ouvrir !".
    • Date : Avril - Mai 1945
    • Lieu : France / Alsace / Bas-Rhin / Allemagne / Dachau
    • Photographe : Malin
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-10422-R20

Le reportage présente deux sujets distincts. L’un est consacré à l’avance de la 2e DB (Division blindée) sur le Rhin lors de la campagne d’Allemagne du 21 avril au 8 mai 1945, l’autre concerne la libération du camp de concentration de Dachau.

Deux compagnies de la division du général Leclerc, poursuivant leur avance en Bavière, ont capturé douze prisonniers SS français dans un petit bois à proximité de la petite ville de Bad Reichenhall que l’unité occupe le 6 mai 1945. Après s’être rendus sans combat aux troupes américaines, ces hommes engagés dans la 33e Waffen SS dite division Charlemagne, dont certains sont issus du régiment « Hersche », ont été internés dans la caserne des chasseurs de montagne de Bad Reichenhall puis, apprenant que leurs gardiens allaient être relevés par des Gaullistes, décident de s’évader. Repris par les hommes de la 2e DB, ils sont placés sous surveillance et questionnés par le général Leclerc comme en témoignent les photos.

D’autres photographies témoignent de milliers de prisonniers allemands faits par les troupes alliées, marchant ici le long de l’autostrade entre Munich et Salzburg.

Le 22 avril 1945, des chars Sherman et des camions de la division Leclerc traversent le Rhin à hauteur de Beinheim sur un pont de bateaux construit par le Génie de la 1re Armée. A l’extrémité, un bunker de la ligne Siegfried, déjà surmonté de la Croix de Lorraine et du drapeau français, sert de point d’attache au câble retenant les canots pneumatiques du pont.

Libéré par les troupes américaines le 29 avril 1945, le camp de Dachau fut le premier camp de concentration allemand, ouvert dès le 22 mars 1933. Les photographies, prises le 12 mai 1945, témoignent en partie des atrocités qui s’y déroulaient et de la prise en charge des prisonniers par l’armée américaine. Des cadavres de détenus s’amoncellent, entassés sur des charrettes par des civils allemands. Des rescapés, très affaiblis, luttent pour survivre. Ceux atteints de dysenterie ou du typhus sont évacués. Un prisonnier en tenue rayée présente au photographe une installation qui est certainement une unité de destruction de parasites, fonctionnant au gaz et destinée à assainir les tenues des détenus.

On observe également les fours crématoires. La photographie d’un chien rappelle que le camp « possédait un chenil où les misérables condamnés à mort étaient jetés en pâture aux chiens affamés », détaille la légende d’origine. Enfin, des vues plongeantes de plusieurs hangars ceints d’un double réseau de fils barbelés électrifiés révèlent l’ampleur du camp. (1)

NOTE : (1) A l’origine, le site de Dachau comprenait des installations pour l’entraînement des unités Waffen SS combattantes et un camp de concentration. Ce dernier pouvait « absorber » de 40000 à 50000 hommes. Au 26 avril 1945, il rassemblait 67605 détenus. Entre autres groupes ethniques et sociaux, 39 % des déportés de Dachau étaient Juifs, d’autres Tziganes, religieux, etc. Ils étaient de toutes nationalités. Hommes et femmes étaient parqués dans des bâtiments séparés. Près de 12000 hommes, notamment parmi les derniers convois arrivés, étaient porteurs de maladies infectieuses. Entre le 29 avril et le 5 mai 1945, les membres du comité international clandestin de Dachau, devenus partenaires des Américains, ont dû faire face à des problèmes de police, de sécurité, de santé et de ravitaillement. En s’acquittant de tout cela, ils ont sauvé la vie de nombreux survivants des convois.