En Champagne
Alors que des convois d’évacués quittent la Marne, le général Gouraud décore les contingents de la 4e armée qui se sont distingués lors de la seconde bataille de la Marne le 15 juillet. Il remet la fourragère aux couleurs de la médaille militaire au fanion du 21e bataillon de chasseurs à pied, aux drapeaux des 31e, 115e et 158e régiments d’infanterie et aux étendards des 44e et 244e régiments d’artillerie.

Le retour dans Châlons-sur-Marne
A leur retour dans Châlons-sur-Marne, les soldats de la 4e armée sont acclamés par la population. Des femmes offrent des fleurs aux libérateurs. Un salut aux drapeaux et un banquet sont organisés pour les 2 300 officiers et soldats des délégations présentes.

Les Américains sur le font de la Vesle
Au sud de Fismes (Marne), des artilleurs servent une batterie de 75 mm dans un secteur où les signes des récents combats sont particulièrement visibles : carcasse d’un auto-canon allemand, tombe de l’aviateur Quentin Roosevelt à Chamery (Aisne). Sur la route de Fismes, passe une corvée de soupe tandis que des fantassins se reposent dans une tranchée creusée sur le bas-côté.

Sur le front de l’Oise (15-17 août 1918).
La 3e armée du général Humbert reprend les villes et les villages en ruine de Ribécourt, Ressons-sur-Matz et Montdidier. Le général visite les ruines du château de Boulogne-la-Grasse. De nombreuses prises de guerre, composées de canons, de mitrailleuses et de lance-mines rappellent les batailles. Devant Roye-sur-Matz, les bombardements des lignes allemandes se poursuivent le 18 août.

Informations sur la vidéo

  • Date de l'évènement : 21/08/1918
  • Évènement : Les annales de la guerre N°75.
  • Référence : 14.18 A 75
  • Copyright : SCA