• Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Faverolles, Somme, canon allemand de 255 mm.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Faverolles, Somme
    • Photographe : Jacques Ridel
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-58-W-2430
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Courcelles-Epayelles, Oise, cadavre allemand et son fusil.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Courcelles-Epayelles, Oise
    • Photographe : Jacques Ridel
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-58-W-2433
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Faverolles, Somme, troupes de renfort débarquant de camions.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Faverolles,Somme
    • Photographe : Jacques Ridel
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-58-W-2438
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Belval, Oise, poste d’observation.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Belval, Oise
    • Photographe : Jacques Ridel
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-59-W-2469
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Roye-sur-Matz, Oise, prisonniers allemands.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Roye sur Matz, Oise
    • Photographe : Jacques Ridel
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-61-W-2493
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Beuvraignes, Somme, image récupérée sur un prisonnier allemand « Ma lessive sur le front en 1918 »
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Beuvraignes, Somme
    • Photographe : Edmond Famechon
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-146-R-4958
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Plessis-de-Roye, Oise, aile du château en ruine.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Plessis de Roye, Oise
    • Photographe : Jacques Ridel
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-62-W-2526
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Mont-Renaud, Oise, troupes françaises en position.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Mont Renaud, Oise
    • Photographe : Jacques Ridel
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-62-W-2550
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Larbroye, Oise, troupes de réserve en attente.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Larbroye, Oise
    • Photographe : Jacques Ridel
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-62-W-2556
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Roye, Somme, portrait du lieutenant Paillisse du 65e RI.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Roye, Somme
    • Photographe : Edmond Famechon
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-145-R-4922
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Lassigny, Oise, cadavres allemands le long de la voie ferrée.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Lassigny, Oise
    • Photographe : Jacques Ridel
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-63-W-2563
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Beuvraignes, Somme, cadavre allemand devant « l’ouvrage blanc », centre de résistance allemande.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Beuvraignes, Somme
    • Photographe : Edmond Famechon
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-146-R-4956
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Nesle, Somme, avion allemand LVG abattu le 28 août 1918.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Nesle, Somme
    • Photographe : Edmond Famechon
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-147-R-5016
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Noyon, Oise, soldat du génie à la recherche des minen.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Noyon, Oise
    • Photographe : Edmond Famechon
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-148-R-5028
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      La Motte-en-Santerre, Somme, tank anglais en direction des lignes.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : La Motte en Santerre, Somme
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-22-LO-1521
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Proyart, Somme, Australiens jouant au bridge.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Proyart, Somme
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-23-LO-1541
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Démuin, Somme, passage de cavalerie anglaise.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Démuin, Somme
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-23-LO-1550
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Démuin, Somme, pièce allemande de 210 mm prise par les Canadiens.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Démuin, Somme
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-23-LO-1548
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Proyart, Somme, soldat anglais se servant d’un casque allemand.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Proyart, Somme
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-23-LO-1545
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Bucquoy, Pas-de-Calais, tank anglais de ravitaillement.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Bucquoy, Pas de Calais
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-24-LO-1578
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Puisieux, Pas-de-Calais, cantine néo-zélandaise.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Puissieux, Pas de Calais
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-24-LO-1567
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Arras, Pas-de-Calais, musique écossaise.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Arras, Pas de Calais
    • Photographe : Lorée
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-24-LO-1712
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Paris, Ile-de-France, au 353 de la rue Vaugirard à 19h15.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Paris
    • Photographe : Edmond Famechon
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-139-R-4812
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Paris, Sacré-Cœur, Ile-de-France, sirène à air comprimé pour prévenir les bombardements.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Paris
    • Photographe : Albert Moreau
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-319-M-5473
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Paris, Ile-de-France, jugement de la cour de justice pour le procès Malvy.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Paris
    • Photographe : Albert Moreau
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-322-M-5497
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Paris, Ile-de-France, Les établissements Niclausse : patrouilleurs contre-sous-marins et les ouvriers.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Paris
    • Photographe : Albert Moreau
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-321-M-5493
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Chantilly, Oise, Atelier d'emballage de la section d'évacuation des œuvres d'art.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Chantilly, Oise
    • Photographe : Bauche
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-25-CB-934
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Nancy, Meurthe-et-Moselle, appareil de prises de vues abattu et exposé sur la place Stanislas.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Nancy, Meurthe et Moselle
    • Photographe : Auguste Goulden
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-35-GO-1609
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Villacoublay, Yvelines, visite d’une mission américaine au camp d’aviation.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Villacoublay, Yvelines
    • Photographe : Albert Moreau
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-327-M-5520
    • Août 1918: la seconde bataille de Picardie.
      Lessay, Manche, exercices lors d’une fête sportive.
    • Date : Août 1918
    • Lieu : Lessay, Manche
    • Origine : ECPAD
    • Référence : SPA-11-LM-386

Pendant la première moitié de l’année 1918, la situation militaire des Alliés apparaît comme catastrophique. Les offensives allemandes permettent à l’ennemi d’avancer ses lignes sur la route de Paris.L’avancée des troupes françaises sur le front de l’Oise
Depuis le 18 juillet, les troupes françaises, menées par le général Foch, passent à l’offensive et reprennent du terrain. Dans l’Oise, entre Montdidier et Noyon, le front est tenu par la 3e armée du général Humbert. La seconde bataille de Lassigny débute le 9 août et a pour objectif de bouter les Allemands hors du terrain conquis depuis l’offensive Michael du 21 mars 1918. Au cours du mois d’août, la 3e armée avance sur le massif de Thiescourt et dans la région du Plémont et reprend successivement les villes de Lassigny, Montdidier, Chaulnes, Nesle, et Noyon le 29 août.
Les troupes britanniques dans la Somme
Au cœur de la Somme, les 3e et 4e armées britanniques, composées des corps canadiens, australiens et néo-zélandais combattent à la seconde et décisive bataille d’Amiens. Lancée le 8 août, cette bataille constitue le tournant de la guerre sur l’ouest.  Le maréchal Ludendorff parle de « jour de deuil de l’armée allemande » ; l’ennemi est obligé de battre en retraite et d’abandonner du matériel. Pendant le mois d’août, les troupes britanniques se battent dans une poche entre les villes de Morlancourt et Moreuil, mais aussi plus au nord, entre Albert et Arras faisant de nombreux prisonniers et d’importantes prises de guerre.
A Paris
Depuis le mois de janvier 1918, Paris est victime de raids aériens mais surtout de bombardements de canons à longue portée depuis la forêt de Saint-Gobain dans l’Oise. Les destructions sont colossales et les pertes humaines sont de plusieurs centaines de personnes.
À l’arrière des lignes
À l’arrière des lignes, la mobilisation est générale. Le patriotisme est fervent et les missions étrangères viennent témoigner des événements sur le terrain.