• Activités de troupes françaises sur le front tunisien en avril 1943.
      Artilleurs du 67e RA (régiment d'artillerie) avec une mule bâtée d'un canon de 65 mm de montagne modèle 1906 dans le secteur d'Ousseltia.
    • Date : Avril 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-43-841
    • Activités de troupes françaises sur le front tunisien en avril 1943.
      Distribution de soupe à des prisonniers italiens du camp de Maktar.
    • Date : Avril 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-43-863
    • Activités de troupes françaises sur le front tunisien en avril 1943.
      Un soldat du 2e GTM (Groupe de Tabors Marocains) tire au pistolet mitrailleur Thompson.
    • Date : Avril 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-43-868
    • Activités de troupes françaises sur le front tunisien en avril 1943.
      Opération de détection de mines par des sapeurs du 19e Régiment de Génie.
    • Date : Avril 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-43-880
    • Activités de troupes françaises sur le front tunisien en avril 1943.
      La tombe d'un soldat allemand dans le cimetière de Pichon ; un casque de l'armée allemande est déposé dessus.
    • Date : Avril 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-43-883
    • Activités de troupes françaises sur le front tunisien en avril 1943.
      Vue d'ensemble du cimetière de Pichon.
    • Date : Avril 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-43-884
    • Activités de troupes françaises sur le front tunisien en avril 1943.
      La tombe d'un soldat français tué par une mine dans le cimetière de Pichon ; un casque français est posé sur la croix.
    • Date : Avril 1943
    • Lieu : Tunisie
    • Photographe : Inconnu
    • Origine : SCA - ECPAD
    • Référence : TERRE-43-885

Les troupes françaises du 19e corps d’armée sont photographiées sur le front en avril 1943 pendant la bataille du massif de l’Ousselat (le djebel Ousselat se situe au nord-ouest de Kairouan) lors de la campagne de Tunisie. Dite également attaque de Fondouk, la bataille oppose les forces armées italiennes au 19e corps d’armée français en lien avec la 34e division américaine et le 9e corps d’armée britannique et fait partie des opérations menées pour reprendre la dorsale orientale.Le reportage évoque l’activité au front :

– d’un régiment de chasseurs d’Afrique équipé de chars Renault D1 en progression vers Pichon ;

– d’éléments du 411e RAAA (Régiment d’artillerie antiaérienne), qui combat au sein de la DMC (Division de marche de Constantine), équipés d’un canon de 75 mm CA modèle 1932 en alerte dans le secteur de Robaa ;

– de soldats du 67e RAA (Régiment d’artillerie d’Afrique), qui fait partie de la DMC, armés de canons de 65 mm de montagne modèle 1906 et prenant position dans le secteur d’Ousseltia ;

– du 2e GTM (Groupe de tabors marocains), qui combat au sein de la DMM (Division de marche du Maroc), avec des véhicules qu’ils ont saisis à l’ennemi dans le secteur de Siliana puis partant à l’attaque dans celui d’Ousseltia ;

– des hommes du 1er bataillon du 19e RG (Régiment du génie), appartenant à la DMC, qui participent à une opération de neutralisation de mines anti personnelles.

Le reportage montre également le poste de commandement du général Koeltz, commandant le 19e corps d’armée, établi dans une roulotte probablement à Djerissa, le poste de commandement Kellermann installé sous tente, un camp de prisonniers à Maktar où sont internés des soldats allemands et italiens du corps expéditionnaire d’Afrique, un avion allemand abattu près de Maktar et des tombes de soldats allemands et alliés à Pichon.